Après plus de soixante numéros passés à la tête de Plato magazine, Hélène Graveleau part voguer vers d’autres cieux professionnels. Nous avons tous énormément apprécié travailler avec elle durant toutes ces années. Elle s’est toujours montrée professionnelle et son sens de l’organisation a réussi à conférer à Plato une réelle cohérence. Si Plato est aujourd’hui devenu la référence papier du jeu de société, c’est en bonne partie à Hélène que nous le devons (mais je n’oublie bien sûr pas tous les rédacteurs qui écrivent au quotidien). Comme souvent, un départ est source de changements, de réorganisation et nous ne dérogeons pas à la règle. Pour le meilleur, les lignes vont un peu être déplacées au sein de la rédaction sans que cela affecte votre plaisir de lecteur. Cerise sur le gâteau: en réalité Hélène ne nous quitte pas tout à fait; elle revient à son premier job au sein de Plato… la correction! On ne la perd donc pas tout à fait. Et ça c’est chouette.