Qui, mieux que des joueurs, sait composer avec l’aléa, définir une stratégie de gestion de crise, planifier l’avenir face à ce qui pourrait être la fin d’un âge? C’est du moins ce que l’on se permet d’espérer actuellement, alors que les informations sur la pandémie ne laissent pas certains que la crise se tasse dans les prochaines semaines.
Pour le secteur du jeu, la conséquence la plus visible est l’annulation des différents festivals, dont la GenCon et le Spiel-Messe d’Essen.
Les sujets autour du confinement ont également émergé dans nos échanges avec les acteurs du milieu ludique; la plupart des interviews présentées dans ce numéro, réalisées en avril, en font mention. Patrice Boulet, de Iello, explique l’organisation du travail mise en place à cette occasion; Jim Gaudin, de The Crowdfunding Agency, nous renseigne sur la façon dont les projets de financement participatif sont impactés. Côté Board Game Arena, la période va avec un boom des connexions, pour lequel il a fallu rapidement s’adapter. Si les déplacements sont encore limités cet été, il n’en sera peut-être que plus propice au jeu. Espérons que diverses boîtes nous feront alors voyager. Pourquoi ne pas carrément partir dans l’espace avec The Crew ? Attachez vos sangles de sécurité et, surtout, prenez soin de vous.

Unt’ Margaria

(Cet édito est paru dans Plato magazine n°127 de juin 2020)