Plato 106
Mai 2018

7,55 TTC

Goodies : IA pour jouer en solo à Decrypto

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Déclinaison: Trut;
    Jeu: Cap color & Cap 5;
    Déclinaison: Halli galli live ;
    Déclinaison: 51st State et ses dérivés;
    Import:
    Shoot card game;
    Casse-tête: Color cube sudoku, IQ Focus, Pixel tangram, Lixso, Fold-it & Déblok;
    Bizarrerie: GooaAAAal !;
    JCE: Horreur à Arkham JCE: Là où le destin attend & Perdu dans le temps et l’espace;
    Extension: Keymelequin.
  • Jeu This war of mine Edge

    Guerre si vile
    Novembre 2014. C’est depuis cette date que nous sommes plongés dans cet enfer. Nous sommes un petit groupe de civils pris dans l’effroyable étau de cette guerre. Nous tentons de survivre dans les décombres de notre ville, malgré les dangers qui nous guettent à chaque moment, à chaque coin de rue. La faim, le froid, les snipers et les autres rescapés constituent autant de menaces omniprésentes. Le moral baisse, également. Nous en sortirons-nous ?
  • Rencontre Michał Oracz, auteur

    Sa guerre à lui
    L’idée de créer une version plateau de This war of mine est née dans l’esprit de Michał Oracz et de Jakub Wiśniewski. Ce dernier est responsable du scénario du jeu vidéo Dying light. Le premier est une légende de la scène des jeux de société polonais. Il a notamment participé à la production de titres tels que Neuroshima hex ou De profundis. Il a également travaillé sur le jeu de société The witcher : adventure game. Il évoque ici l’aventure de l’adaptation de This war of mine.
  • Rencontre Stéphane Bogard

    L’âme d’Edge
    En novembre 2014 avait été annoncé, en grande pompe, le rachat de Fantasy Flight Games (FFG) par Asmodee, quelques mois à peine après celui de Days of Wonder. Il était dès lors à supposer que cette décision impacterait grandement Edge, dont la ligne éditoriale se définissait en deux axes : la localisation des titres dits « ameritrash », dont ceux édités par FFG, et leurs propres jeux développés en interne. Deux ans après, Edge a été, à son tour, racheté par Asmodee pour en devenir un studio multitâche. Aujourd’hui, Stéphane Bogard revient, avec un peu de recul, sur ces événements, ce qu’ils ont engendré pour Edge et ce que les joueurs peuvent désormais attendre sous cette marque.
  • Jeu Kitchen rush Geek Attitude Games

    Les petits plats dans les grands
    Dans Kitchen rush, les joueurs sont à la tête d’un restaurant qu’ils doivent mener ensemble à la fortune et à la gloire. Le temps du service, tout doit être parfait, car le client est roi, exigeant et, en plus, il a faim !

  • Bien débuter Kitchen rush

    Speed cooking
    « Croquant-gourmand », avec un zeste de panique, le travail en cuisine peut conduire à des échecs cuisants. Pour gérer le temps aussi bien que le thym, quelques conseils des grands chefs qui éviteront d’y perdre un doigt… ou sa réputation !

  • Jeu Okanagan, valley of the lakes Matagot

    Cousin du Canada
    Les jeux à base de tuiles portent souvent en eux une curieuse dualité : offrir, d’un côté, une sensation d’exploration de territoire et, de l’autre, une mécanique abstraite et désincarnée. Carcassonne ou Okanagan, celui qui se passe au Canada est présenté ici.

  • Jeu Footclub Keylugen

    Attendu comme le Messi
    Les jeux de société thématisés autour du sport ont rarement la cote. Nombreux sont ceux qui s’y sont aventurés ; rares, ceux qui ont rencontré le succès. Le football ne déroge pas à la règle. Si l’on exclut Subbuteo, basé avant tout sur de l’adresse, quelques jeux de cartes ont néanmoins réussi à se faire une place : Le buteur, édité par MB, Crazy kick, belle adaptation de Ligretto, ou le méconnu Tor du Docteur Knizia. Que vaut ce Footclub autoédité, désormais au catalogue de Pixie Games ?

  • Jeu Haspelknecht Quined Games

    Noir, c’est noir
    Vallée de la Ruhr, XVIe siècle. En creusant le sol, de simples fermiers découvrirent le charbon. Dans les premiers temps, il n’y avait qu’à se baisser et gratter le sol. Mais les veines étaient petites et elles s’épuisèrent rapidement. Il fallut alors creuser plus profond, beaucoup plus profond. Les hommes mirent au point de nouvelles techniques pour améliorer la productivité et la sécurité, et des mines virent le jour. Haspelknecht propose de revivre cette aventure, dans la peau d’un de ces fermiers.
  • Extension Haspelknecht, The Ruhr Valley Quined Games

    Bitcoin ludique
    Cent ans ont passé. Les exploitations se sont peu à peu structurées et le temps des pionniers est désormais révolu. Les techniques se perfectionnant, il est maintenant possible de creuser encore plus profondément.
  • Jeu Decrypto Le Scorpion Masqué

    Bitcoin ludique
    Jouer avec les mots, ou plus exactement avec les champs lexicaux, est une activité ludique qui n’en finit pas de plaire. Depuis quelques années, plusieurs titres sont devenus des références, se démarquant les uns des autres par quelques subtilités. Contrario, Linq, Give me five, Codenames et When I dream ont ainsi trouvé leur public. Et voici que débarque Decrypto, publié par l’éditeur québécois Le Scorpion Masqué.

  • Jeu Kero Hurrican

    Moteur bridé
    An 2471. Dans un monde post-apocalyptique, vous voilà au volant d’un étrange camion, prêt à sillonner les routes en quête de nouveaux espaces. Plus que cinq kilomètres pour voir si la terre promise se trouve derrière cette colline. Pourvu qu’il reste assez d’essence !

  • Rencontre Yves Menu

    Hurrican par le menu
    Hurrican est un éditeur de jeux basé à Genève et créé en 2006, spécialement pour l’édition de Mr. Jack de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc. Aujourd’hui, après plusieurs mois sans nouveautés, il annonce pour 2018 plusieurs projets prometteurs, à commencer par Kero, à paraître en mai. C’est l’occasion de revenir avec Yves Menu, son fondateur, sur, justement, ce grand retour.

  • Jeu Star wars destiny Edge

    Le retour de l’espoir contre-attaque
    Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, une anomalie quantique créa une distorsion temporelle. Dans cette brèche s’engouffrèrent les plus grands héros de l’Empire et de la Résistance, tous prêts à en découdre.
  • Bien débuter Star wars destiny

    On était tous les deux destinés
    Initiateur du modèle JCE (jeu de cartes évolutif) pour pallier les défauts du format JCC (« à collectionner ») et ses achats à l’aveugle aussi onéreux que hasardeux, l’éditeur FFG avait juré de ne pas y revenir, estimant que ce nouveau système de distribution était plus juste et moins cher pour ses clients. C’est pourtant bien sous une forme « à collectionner » que sort Star wars : destiny, à mi-chemin entre le jeu de cartes et le jeu de dés.

  • Jeu Secrets Repos Prod

    Espions & babas cool
    Vladimir a toujours aimé les romans d’espionnage. Et pour cause : Il adore garder un œil sur ses voisins et badigeonner leurs poignées de porte d’une mixture de son invention à base de staphylocoques dorés. Certes, ce type est détestable, mais il a aussi des amis avec qui il apprécie jouer. Et quoi de mieux pour lui que ce Secrets, qui mêle déduction, bluff et identités secrètes ?
  • Jeu Iquazù Haba

    Majorités en cascades
    Dans Iquazù, chaque joueur est un membre de la tribu des Inax, qui vit au pays des cascades. Leurs pierres précieuses étant convoitées par leurs ennemis, ils ont décidé de les cacher sous l’une des plus grandes et dangereuses chutes, nommée Iquazù. Tandis que leur dragon d’eau se place au sommet pour retenir un instant les flots bouillonnants, les Inax rivalisent d’agilité et d’acrobaties pour déposer leurs trésors dans des interstices de la paroi rocheuse.

  • Jeu Identiquest Pink Monkey

    Arsène Mutin
    Les cartes représentent des cambrioleurs, chaque nom étant un jeu de mots à la manière « Monsieur et Madame ont un enfant » de plus ou moins bon aloi.

  • Jeu Devine! Edge

    Même madame Irma peut nous en dispenser
    Devine ! est initialement sorti en 2015 sous le nom concis de Randomise : draw, act or describe your way to victory.

  • Jeu Memoarrr! Act in Games

    Et pourtant, pas d’éléphant de mer
    Les cartes montrent cinq types d’animaux-pirates, dont le design cartoon très classique reste plaisant.

  • Enfants SOS Tortues Elements Editions

    Pourquoi tu t’entêtes à nager dans des détritus ?
    Fidèle à sa démarche écoresponsable, l’éditeur nous présente son titre dans une boîte estampillée par l’institut océanique de Monaco.

  • Jeu Forest Helvetiq

    Le club des sept
    Cette promenade en forêt se révèle surprenante à plus d’un titre.
  • Enfants Savanimo Djeco

    Ambiance de la brousse
    Cette énorme boîte éditée par Djeco renferme six figurines d’animaux de la savane.
  • Rencontre Matthieu Bonin, de Dized

    Didactique ludique
    Après son départ de Iello, où il occupait le poste de chargé de communication et des relations presse, Matthieu Bonin a partagé ses journées entre plusieurs projets, notamment le déménagement de la Feinte de l’Ours, le café-jeux de Nancy, et le lancement du Réseau des Cafés Ludiques. Il a également collaboré quelques mois avec des éditeurs de la région nancéienne comme Holy Grail Games et Blue Orange. Le voici, depuis quelques mois, responsable sur le territoire francophone du développement de Dized, la plateforme numérique dédiée aux amateurs de jeux de société qui gagne à être connue.
  • Rencontre Kévin Jost, de Ludendi

    Après la vie en jaune, le plaisir de jouer
    Kévin Jost était, jusqu’en mars dernier, chargé des événements et partenariats chez l’éditeur et distributeur Iello. Il a décidé de quitter l’entreprise nancéienne pour monter sa propre structure, Ludendi, d’un genre encore inédit dans l’industrie du jeu de société. Plato revient avec lui sur son expérience chez Iello pour ensuite expliciter les missions de cette nouvelle composante du panorama ludique français.

Information additionnelle

Informations complémentaires

Poids 0.26 kg
Dimensions 29.7 x 21 x 0.5 cm
Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodie : Solo pour Decrypto

But 
Intercepter le code de l’intelligence artificielle (IA) à deux reprises. Vous ne connaissez pas les règles de Decrypto ? Voyez la vidéo explicative : http://www.decrypto.info.
Principe 
L’IA dispose de quatre mots-clés secrets numérotés de 1 à 4, comme dans le jeu de base. À chaque carte correspond une manche. À chaque manche, l’IA doit transmettre un code à trois chiffres à son coéquipier imaginaire. Au recto de chaque carte, vous trouverez les trois indices de l’IA pour faire deviner le code.
Après avoir lu les trois indices, tentez d’intercepter le code (sauf à la première manche, comme dans le jeu de base), puis retournez la carte et vérifiez au verso si vous aviez bien trouvé ou pas.
Notez à quel chiffre se rapporte chaque indice, puis commencez la manche suivante. Vous pouvez utiliser une feuille de notes de Decrypto, imprimable sur http://www.decrypto.info.
Si vous interceptez deux fois le code de l’IA avant la fin de la dernière manche (les trois chiffres dans le bon ordre), vous gagnez !

Vous aimerez peut-être aussi…