Plato 72
Décembre 2014décembre 2014

7,55 TTC

Goodie : La carte Tuco pour Desperados of Dice town

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Les jeux, c’est du sérieux : Very important meople ;
    Platô, le philosophe du jeu : Premier de cordée ;
    Extension :
     Sherlock Holmes détective conseil : Queen’s Park, Londres s’étend, la pègre aussi ;
    Déclinaison : Star Trek Catane, les colons de l’espace ;
    Extension : Federation space, pour Star Trek Catane ;
    Plein les mirettes : Love letter édition Kanaï ;
    Import : Outsourcer inc., Confetti ;
    News JCE : Le roi est mort, vive le roi ;
    Casse-tête : Gecko, saut de lézard programmé ;
    News JDR : Broken world, Roguish, Casus belli HS 1 : chroniques oubliées.
  • Jeu Samurai spirit Funforge

    Un esprit sain pour des villageois saufs
    Samurai spirit se présente comme l’adaptation ludique du film Les sept samurais d’Akira Kurosawa. Antoine Bauza, amateur de culture nippone, ne pouvait que céder à la tentation de proposer un jeu de société s’inspirant de l’un des films japonais les plus célèbres. Dans la peau de vaillants samurais recrutés par des villageois, il s’agit donc de se serrer les coudes pour repousser les assauts des brigands et de leurs terribles chefs.
  • Bien débuter Samurai spirit

    À l’attaaaaque !
    Subir une défaite n’est pas rare lors des premières confrontations avec un jeu coopératif, mais c’est le prix de l’apprentissage. Samurai spirit ne déroge pas à la règle ! La sensation d’opposer une résistance de plus en plus solide au fil des parties procure un plaisir grandissant. Que dire alors de la victoire ! Par bienveillance envers les villageois qui vous ont recruté, Plato consent à affûter les lames des samurais les plus acharnés.
  • Rencontre Philippe Nouhra

    C’est en forgeant que l’on devient éditeur
    Le rendu visuel d’un jeu de société ne se résume pas au choix d’un talentueux illustrateur et d’un infographiste efficient. Le travail de ces deux professionnels doit être lié avec oeil et talent. Ce sont les missions du directeur artistique. Assez souvent, c’est le rôle assumé par l’éditeur, éventuellement couplé au travail d’infographie. Ce n’est que lorsque cette dimension est assurée avec un regard particulier, incluant une orientation artistique assumée, que les ingrédients d’une réussite sont réunis.
  • Jeu New dawn Artipia Games

    Dans l’espace, il y a ceux qui ont un blaster chargé et ceux qui creusent
    Continuant à exploiter l’univers établi par Among the stars et suite à une nouvelle campagne participative menée avec succès, Artipia Games propose d’explorer un autre pan de sa grande fresque spatiale. Le but est de relancer des usines laissées à l’abandon pendant une grande guerre du passé, qui formeront la base de l’industrie de la civilisation à venir. Le tout en se tapant amicalement sur le râble.
  • Jeu Les contrées de l’horreur Edge

    « Lä, lä, Cthulhu stagne »
    Ce Rejeton du Grand Ancien qu’est Horreur à Arkham vise à en aérer les tortueuses allées et à élargir le voyage aux confins de notre monde, jusqu’au coeur des ténèbres où le Temps – votre temps – s’abolit dans le rêve dément des éons et du néant…
  • Bien débuter Les contrées de l’horreur

    Vivre pour survivre
    Survivre à ses premières sorties dans ces sombres contrées est une gageure. Ces quelques conseils généraux augmenteront drastiquement vos chances de triompher.
  • Jeu Desperados of Dice town Matagot

    C’est quoi le plan, boss ?
    Bruno Cathala et son acolyte Ludovic Maublanc nous font replonger dans la ville de Dice Town. Vous campez le rôle de desperados (hors-la-loi) dont le but est de s’échapper, tous ensemble, de leur prison, et, par la même occasion, repartir avec le plus d’argent possible.
  • Jeu Warhammer 40 000 : conquest Edge

    Sept races pour les gouverner toutes
    Après avoir terminé le dernier cycle de Warhammer invasion, FFG a choisi la licence de l’autre jeu de figurines de Games Workshop, Warhammer 40,000, comme univers pour son nouveau jeu de cartes évolutif. Transposant l’environnement médiéval fantastique de Warhammer dans une époque futuriste, Warhammer 40,000 a su séduire un grand nombre d’adeptes. C’est naturellement Edge qui propose la version française.
  • Jeu Winter tales Albe Pavo, FFG & Edge

    Fées d’hiver
    Le temps avait passé. Les héros des contes de notre enfance avaient vieilli. Dorothy, de retour du pays d’Oz, s’était retirée dans son vieux manoir pour soigner son arthrite. Alice, parcourant les routes pour narrer son incroyable aventure avait été enfermée dans un asile et, considérée comme folle, traitée à coups d’électrochocs. Le coeur de Blanche-Neige s’était glacé, et elle faisait désormais régner la terreur d’un éternel hiver sur Villegivre. Heureusement, Pinocchio, réunissant dans l’ombre ses troupes d’activistes, fomentait une révolte sanglante…
  • Rencontre Matteo Santus, conteur des soirs d’hiver

    Il était une fois…
    Vous avez peut-être déjà rencontré Albe Pavo, la maison d’édition italienne de Matteo Santus, en jouant à Munera : familia gladiatoria ou à Carnival zombie, deux de leurs publications. Issue de l’intérêt de leurs fondateurs pour l’édition de jeux, elle se concentre de plus en plus sur leur vraie passion : la création. Revendiquant ne publier que des jeux auxquels ils aiment jouer sans jamais céder à des compromis commerciaux, c’est tout naturellement que les Italiens se sont lancés dans l’édition de jeux narratifs en boîte.
  • Jeu The Manhattan project Marabunta

    Se jouer du cynisme
    Dans différentes cultures, l’approche ludique d’un sujet très sensible peut se faire de manière plus ou moins directe : cachez donc ces esclaves que nous ne saurions voir dans Puerto Rico ou, aux antipodes, développons allègrement des bombes atomiques pour en mettre plein la poire à nos adversaires dans The Manhattan project.
  • Jeu Caverna Filosofia

    Vous reprendrez bien encore un peu de minerai ?
    Si l’on se permet de qualifier Uwe Rosenberg, on ne prendra pas de risques en affirmant qu’il a de la suite dans les idées. Auteur majeur, ou au minimum très productif, concepteur de plusieurs jeux méritant leur succès, le papa de Bonhanza et d’Agricola semble être un maître de la déclinaison. Et Caverna en est un des exemples les plus flagrants et peut-être un des plus controversés. Frère bâtard ou version 2.0 ? Raffinement inspiré ou Agricola meringué ? Caverna ouvre une porte sur l’enchevêtrement des rouages « rosenberguiens » et soulève dans son sillage la fameuse question : lui ou son faux jumeau ?
  • Jeu Lemming Gigamic

    Poussez pas derrière !
    Après le complexe Keyflower et le très équilibré Prosperity, voici revenir Sebastian Bleasdale dans un style beaucoup, beaucoup plus léger, alors même qu’un autre de ses titres, le familial Black fleet, voit également le jour. Alors, parés à faire une course de lemmings ?
  • Jeu Die Kutschfahrt zur Teufelburg Adlung Spiele

    La prophétie sombre
    Il faut se replonger dans l’Angleterre victorienne, dans Dracula, dans Entretien avec un vampire, allumer les candélabres alors que la lueur d’un éclair vient de passer de manière fugace. Il faut s’imaginer sur des routes accidentées rendues plus dangereuses encore par la pluie incessante en compagnie de voyageurs aux mines diverses et se demander sur qui l’on pourrait compter.
  • Jeu Patchwork Mayfair Games & Lookout Games

    La guerre des boutons
    Cela faisait quelque temps que Uwe Rosenberg ne nous avait pas proposé, entre deux héritiers d’Agricola, un jeu simple et malin comme il sait aussi nous en offrir, comme semble le promettre ce Patchwork.
  • Jeu Gloobz Gigamic

    Tu l’as vu ?
    Si les titres de jeux de discrimination se suivent et semblent se ressembler, Gloobz n’échappe pas à cette impression.
  • Jeu Azteka Gigamic

    Near death experience
    Dur dur de chroniquer Azteka quand on connaît le passé de Gigamic en matière de stratégie abstraite: Quarto, Kamisado, et le légendaire Gygès, entre autres.
  • Jeu Colors of Kasane Ôyûan

    Victimes de la mode
    Ce petit jeu de plis séduit d’abord par sa présentation.
  • Jeu Estiméo Viking Games

    Moi j’aurais dit plus
    Le principe d’Estiméo est tout simple : un mètre ruban (fourni) entre les mains, il est difficile de se retenir de tout mesurer.
  • Jeu La rose noire Agate Éditions

    Le nom des deux rosses
    La luxueuse boîte cache un contenu moins opulent : un petit plateau, quelques fiches et jetons, soixante cartes (agréablement) illustrées.
  • Jeu Palmyra Iron Games

    Quand tuile dans le désert…
    Les jeux de tuiles sont souvent très appréciés pour la simple raison qu’ils sont faciles à comprendre
  • Jeu Animal suspect Gigamic

    Loup phoque
    Après Speed dating, Bruno Faidutti et Nathalie Grandperrin reviennent ensemble proposer Animal suspect, basé tout comme leur précédent titre sur le principe de cadavre exquis.
  • Jeu Co-mix Horrible Games

    Improvisation en slip moulant
    Curieux OVNI que ce Co-mix, qui tente de se faire une petite place dans l’univers déjà bien rempli des jeux à conteurs.
  • Retour sur Les princes de Catane : de nouvelles directions…

    Rénovation de la façade ou bouleversement intégral ?
    Depuis la création du jeu de plateau, en 1995, la gamme Catane n’a cessé de se transformer, que ce soit par déclinaisons successives ou toilettages esthétiques de l’existant. Ainsi, dans la foulée de la refonte graphique du jeu de base (2010) et de l’édition d’un jeu de cartes (2012) ayant eu peu d’échos ici, la version « jeu de cartes pour deux joueurs » a été renommée Les princes de Catane pour plus de clarté. Ce qui nous intéresse au plus haut point puisqu’au-delà du changement de nom, le jeu a fait l’objet d’une refonte en profondeur, amenant de nombreuses interrogations.
  • Jeu Les princes de Catane : l’âge des lumières Filosofia

    Un nouvel éclairage
    Cette extension était originellement prévue pour venir dans un second temps, après L’âge sombre.
  • Jeu Les princes de Catane : l’âge sombre Filosofia

    La nuit des petits couteaux
    L’ouverture de la boîte commence par une surprise : la moitié de l’espace est occupée par un compteur de points en plastique.
  • Enfants Le rallye des vers de terre Gigamic

    Les vers de l’amitié
    Le rallye des vers de terre nous arrive enfin par l’intermédiaire de Gigamic.
  • Enfants Pizza fiesta Beleduc

    Qui sera le chef des pizzaioli ?
    Un jeu de société utilisant l’un des plats préférés des enfants comme ressort ne peut que bénéficier d’une excellente première impression.
  • Enfants Cache-cache dino Red Glove

    Ça peut se cacher un dinosaure ?
    Eh oui, ces géants de la Préhistoire pouvaient parfois se montrer pudiques, ou du moins facétieux.
  • Enfants Les grands héros en pyjama ! Red Glove

    Mieux vaut sortir couvert
    Red Glove, porté entre autres par l’auteur de ce jeu (Federico Dumas), est un éditeur italien qui semble savoir faire le grand écart entre une gamme de jeux pour petits comme celui-ci et des titres pour beaucoup plus grands.
  • Compte-rendu Essen 2014, le live

    Suivez le geek !
    Essen a une saveur particulière pour le geek que je suis. Depuis sept ans, j’y vais avec quelques amis, toujours les mêmes, tout aussi passionnés que moi. Les prix sont souvent plus bas qu’en boutique et les boîtes sont accompagnées de goodies et d’extensions exclusives, le but de notre périple est de profiter au maximum de ces occasions. Je me sers toujours de cet équilibre délicat pour excuser ma compulsivité. Cette année, je vous emmène dans mon sac à dos.
  • Sortie de table Visite du Musée français de la carte à jouer

    Un détour, une découverte
    À quelques stations de métro ou de tramway de la capitale, la ville d’Issy-les-Moulineaux, étendue et plurielle, présente cette particularité d’avoir mis l’accent sur le jeu de société. Outre une ludothèque municipale, s’y trouvent le dynamique Espace ludique Marcel Aymé et un musée inattendu : le Musée français de la carte à jouer. Gwenael Beuchet y est attaché de conservation. Chargé, avec l’équipe de conservation, du récolement et de l’inventaire des collections, de la programmation et de la mise en oeuvre de manifestations et d’expositions, il a gentiment accepté de mettre en perspective notre visite.
  • Au fond de l’armoire L’épopée du Nain jaune

    Sept qui prend, sans huit !
    Ah, que d’heures passées à jouer, enfant, au Nain jaune ! Ces soirées d’hiver entre frères et soeurs, avant que l’âge et Internet nous dispersent. La visite au Musée de la carte à jouer, visite durant laquelle un groupe d’enfants était en train de le découvrir, a fait ressurgir tous ces souvenirs. Et si nous le ressortions du placard où nous l’avons remisé, juste histoire de voir ?
  • Plateaux numériques L’actu des jeux sur écrans

    Les sorties du mois : Galaxy trucker
    Peu probable était la sortie sur iPad de ce titre de Vlaada Chvátil, sept ans après son édition. Et quelle surprise, quel plaisir furent cette découverte !

Information additionnelle

Informations complémentaires

Poids 0.235 kg
Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodie : Personnage pour Desperados of Dice Town

L’acteur Eli Wallach étant décédé dernièrement, Bruno Cathala et Pierô ont souhaité rendre hommage à cette « gueule » du western spaghetti et mettre en avant son personnage de Tuco dans Le bon, la brute et le truand. Ce desperado supplémentaire vous est conjointement offert par Matagot et Plato Magazine.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plato 72
Décembre 2014décembre 2014”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…