Plato 98
Juillet & août 2017

7,55 TTC

Goodies : Passeport pour Les mondes de Luma & cartes pour Profiler

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Jeu : Labyrinthe ;
    Agenda : Festivals de septembre ;
    Plein les mirettes : Timebomb : Moriarty vs Sherlock ;
    Bouquinerie :
    Escape book dont vous êtes le héros, Prisonnier de l’Overworld ;
    Extension :
     Thunderbirds, The Hood ;
    Extension : Star Wars Assaut sur l’Empire, Le royaume de Jabba ;
    News JCE : Horreur à Arkham JCE, L’express du comté d’Essex ;
    Import : Super 11 ;
    Déclinaison : Carcassonne amazonas ;
    News : X-tiles & Totem, de Tactic ;
    News : Passeur de jeux ;
    News : Le prix Jokers 2017.
  • Jeu Terraforming Mars Fryxgames & Intrafin

    Séquestration consentie : un plaisir honteux, mais légal
    Il est difficile de parler sereinement d’Unlock ! tant le buzz qu’il a généré lors du dernier Festival de Cannes a été considérable ; une onde de choc proportionnelle à la hauteur de la surprise que constitue son accession au trophée suprême, au nez et à la barbe de Codenames à qui il était pourtant promis. Brexit, Trump, Unlock !… Décidément, le monde actuel aime bousculer les certitudes. Alors, une fois passé ce vacarme médiatique, que reste-t-il vraiment ?
  • Carnet d’auteur « Une vie pour Mars & Mars pour la vie »

    Terraformation d’un jeu
    Terraforming Mars parvient à proposer une belle et forte présence thématique tout en s’appuyant sur des règles relativement accessibles. Jacob Fryxelius affirme que si ces règles paraissent simples, c’est justement parce qu’elles sont thématiques et donc faciles à retenir. Cela fait partie de sa philosophie de création : laisser le thème dicter les règles tout en essayant de leur donner un cadre approprié. Ce carnet d’auteur, initialement publié en anglais sur BoardGameGeek, entre dans les détails.
  • Bien débuter Terraforming Mars

    Kit de montage d’une planète
    Vous n’y connaissez rien en astrophysique, en biologie extraterrestre, en thermodynamique ou en théorie des fluides ? Pas de souci, nous allons vous expliquer comment cultiver des pommes de terre sur Mars et nager dans la Mare Erythraeum.
  • Jeu Tikal Super Meeple

    Déterrer le trésor
    Super Meeple continue sa réjouissante entreprise de réactualisation de titres mythiques. Ce jeu, qui initia en 1999 la trilogie de Kramer et Kiesling, sort en deuxième position. Après Mexica, déjà publié, et en attendant Java, voilà Tikal, Spiel des Jahres 1999, sans doute le plus connu des trois.
  • Jeu À la gloire d’Odin Filosofia

    Les hommes du Nord
    Lorsque l’on évoque les Vikings, on pense immédiatement aux raids et aux pillages qu’ils menèrent sur l’Europe du VIIIe au XIe siècles et à la terreur qu’ils inspiraient aux populations vivant sur les côtes et le long des estuaires. C’est vite oublier que ce furent également de grands marchands qui allèrent jusqu’en Arabie et des marins d’exception qui traversèrent les océans pour explorer de nouveaux territoires, dont le Groenland et le Labrador. Embarquons donc à notre tour à bord d’un drakkar ou d’un knarr et jetons-nous corps et âme dans cette nouvelle saga d’Uwe Rosenberg.
  • Jeu Terres d’Arle Feuerland Spiele & Filosofia

    Le labeur, l’argent du labeur et le sourire de la fermière
    Le jeu nous emmène sur les terres d’Arle, situées en Ostfriesland dans le nord de l’Allemagne, réputées pour leurs cultures et particulièrement celle du lin. Les fermiers vont devoir utiliser les diverses ressources naturelles disponibles de cette région pour prospérer au mieux.
  • Portrait Vingt ans de jeux signés Uwe Rosenberg

    Sous le signe de l’opulence
    Bohnanza, Agricola, Le Havre, Caverna, Patchwork et plus récemment Terres d’Arle et À la gloire d’Odin… sont quelques-uns des plus célèbres jeux signés Uwe Rosenberg, l’un des auteurs les plus connus et reconnus au monde. Il s’est aussi impliqué dans la création de trois maisons d’édition en Allemagne. C’est décidément un acteur marquant du secteur ludique.
  • Jeu Meowtopia Runes Editions

    Quand mignon rime avec gestion
    Meowtopia est le troisième titre de Runes Éditions. Son univers tranche avec les deux premiers : Harald et Kings & assassins. Il s’agit de la localisation francophone de Jungle rumble, dans lequel des chatons sont mis à rude contribution. Mais que leurs minois ne trompent pas, il s’agit d’un jeu de gestion plutôt exigeant.
  • Bien débuter Magic maze

    Organiser le chaos
    Magic maze, c’est la frénésie du temps réel et la frustration (positive) de ne pouvoir effectuer que des actions limitées. Mais au-delà de cette perception, au-delà du défi de devoir accomplir un objectif en un temps restreint, on remarque que l’organisation est une stratégie certainement valable qui permet d’aller plus loin, que ce soit en solo ou en multijoueur.
  • Rencontre Kasper Lapp, auteur de Magic maze

    Le jeu silencieux qui fait du bruit
    Avec sa récente nomination dans la catégorie reine du Spiel des Jahres, Magic maze continue à faire son petit bonhomme de chemin depuis sa sortie très remarquée au Festival International des Jeux de Cannes. Coopératif en temps réel, il réussit à bousculer les habitudes. Preuve que tout n’a pas encore été inventé en termes de mécaniques ludiques ! Kasper Lapp, son auteur, est danois et n’avait jusqu’à présent rien publié. Rencontre avec un créateur prometteur.
  • Jeu Arena for the gods! Iello

    Prends garde basse tête, le thor tue
    Les dieux, c’est bien connu, sont de bons vivants. Entre deux cataclysmes, ils aiment bien se retrouver entre eux pour refaire les mondes et jouter allègrement par l’intermédiaire de champions. Et ça tombe bien, parce qu’aujourd’hui, c’est sur vous qu’ils ont jeté leur dévolu. Alors, heureux ?
  • Rencontre Maxime Rambourg, organisateur de combats singuliers

    Dans l’arène
    Cofondateur et gérant du bar à jeux La feinte de l’ours à Nancy, il était écrit que Maxime Rambourg rencontre l’éditeur local, Iello. Arena : for the gods ! est ainsi son troisième titre édité par Iello, après Le truc le plus et The big book of madness.
  • Jeu 504 Edge

    Tribulations combinatoires
    Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, la création de Friedemann Friese n’est pas une simulation de course entre vieilles Peugeot. Il est question ici de pouvoir théoriquement jouer à 504 jeux distincts, via l’utilisation de trois modules parmi les neuf disponibles (9 x 8 x 7 = 504). Connaissant la valeur généralement médiocre des boîtes de jeu se vantant d’inclure X jeux en un, le pari était osé.
  • Jeu Round house EmperorS4

    La maison préférée des cancres
    Dans le petit milieu du jeu de société, il existe une nouvelle catégorie de professionnels : les prospecteurs. Chargés par les éditeurs de repérer le succès de demain, ils se promènent aux quatre coins du globe, errant de salons en conventions pour y découvrir la pépite qui fera leur fortune, ou du moins celle de celui qui les emploie. Eh bien, ces prospecteurs sont formels : si l’El Dorado d’hier était le Japon, il a aujourd’hui migré de quelques centaines de kilomètres au sud-ouest.
  • Jeu Sensei Ferti

    Quand le sage montre le ciel…
    …le singe en profite pour tenter de lui voler ses clés ! Le singe a défié le sage pour devenir le maître du temple : duel de fourberie et de réflexion dans la cour sacrée.
  • Jeu In the name of Odin NSKN Games

    Calme blanc
    Les Vikings et leurs drakkars ont le vent en poupe dans la création ludique actuelle, comme en témoignent Pillards de la mer du Nord ou À la gloire d’Odin, pour n’en citer que deux. Que nous réserve donc ce nouvel opus ? Apporte-t-il sa rune à l’édifice ?
  • Jeu Copy or not copy Blue Orange

    Indifférence
    Copy or not copy repose sur le principe du jeu des sept différences.
  • Jeu Dicetto Tactic

    Comme un dé raté
    Entre une gaufrette et un épisode de La bande à Picsou, Mamie aimait à proposer une partie de Yathzee.
  • Jeu Dodelido Gigamic

    « Euh, euh, rien »
    Une centaine de cartes montrant des animaux aux couleurs flashy sur fond noir constituent tout le matériel contenu dans cette petite boîte carrée.
  • Jeu Kharnage Devil Pig Games

    Pour la finesse, on repassera
    Kharnage met en scène une bataille épique opposant des armées de peuplades fantasy pour la conquête d’une colline.
  • Jeu Le secret des Sarens Elemon Games

    Shaan on you
    Shaan est un classique du jeu de rôles, sorti en 1996 et refondu en 2014 dans une nouvelle mouture baptisée Shaan renaissance.
  • Jeu Spaghetti Granna & Pixie Games

    C’est de la boulette !
    Imaginez un Mikado avec des éléments souples.
  • Jeu Paku paku Ravensburger

    Pas de bol
    Non content d’avoir dévasté toute la bambouseraie de l’empereur, le panda de Takenoko a décidé de prolonger son repas à table.
  • Jeu Tropico Cocktail Games

    Quand c’est trop, c’est…
    Vous vous souvenez du perroquet dans la publicité de la boisson rafraîchissante ? Eh bien, il revient parmi nous !
  • Jeu Booo! Blackrock

    Passe-muraille
    En début de partie, il faut agencer le plateau en disposant au hasard les neuf tuiles dans le cadre.
  • Enfants Coconut pirate Djeco

    421 des Caraïbes
    Une fois les deux plateaux, servant au suivi de scores, posés au centre de la table, chaque joueur y place un pion Pirate et s’empare d’un nombre de dés relatif à la configuration.
  • Enfants Souffle plumes Haba

    Des animaux qui ne manquent pas d’air
    Dans une jungle à l’ambiance carnavalesque, les enfants doivent reformer des couples brisés.
  • Enfants La forêt enchantée Ravensburger

    Promenons-nous dans les bois
    C’est le roi lui-même qui nous invite à jouer en organisant cette chasse aux trésors légendaires dans la forêt qui borde son château.
  • Jeu Hop! Funforge

    Entre ciel et terne
    Le moins qu’on puisse dire, c’est que Funforge a mis les petits plats dans les grands au moment de révéler Hop ! au public. Les salons et festivals où il était présenté ont vu se dresser des stands démesurés aux couleurs du jeu, encadrés par une joyeuse horde d’animateurs déguisés en licornes. Sur chaque table, on apercevait de jolies structures et un matériel diapré. Ces décors aériens rappelaient le sublime Up (Là-haut en français) de Pixar, dont même le titre est voisin.
  • Plateaux numériques Tokaido Funforge Digital

    www.funforge.fr
    Funforge, qui n’en finit plus d’étoffer ses champs d’action, a développé récemment une filiale centrée sur la création d’adaptations numériques.
  • Plateaux numériques Jaipur Asmodee Digital

    www.asmodee-digital.com
    Dire que Jaipur est une référence dans la catégorie des petits jeux à deux est une évidence que personne ne peut contester.
  • Rencontre Cathy Suignard, présidente de l’association

    Le groupement des boutiques ludiques
    Cathy Suignard a ouvert sa boutique Lutin Ludique à Dinan, splendide cité médiévale en Bretagne, en juillet 2000. 17 ans plus tard, la boutique est toujours là et continue son bonhomme de chemin. Quant à Cathy, elle est devenue la présidente du Groupement des Boutiques Ludiques. En quoi consiste cette association ? Qu’apporte-t-elle à ses adhérents ? Et aux autres acteurs du secteur du jeu ?
  • Dossier Faut-il être milliardaire pour jouer à Magic ?

    Pompe à fric l’assemblée ?
    Comme beaucoup de joueurs de ma génération, j’ai découvert Magic l’Assemblée en 1995 dans les cours de récréation du collège. À l’époque, la quatrième édition venait de sortir, et on s’affrontait à même le béton (et sans pochettes, avec des conséquences dramatiques pour le dos des cartes…) à grands coups de Vampire Sengien, Ange de Serra et autre Force de la Nature. Près de 25 ans après le lancement du jeu, le Léviathan géré par Wizards of the Coast (WotC) n’a plus grand-chose à voir avec cette époque reculée : explosion du nombre de formats jouables et de variantes plus ou moins officielles, sortie de plus en plus rapprochée de nouveaux produits, narration développée autour de personnages charismatiques… Il y a pourtant une image indécrottable qui n’a pas bougé d’un iota depuis la création du jeu : Magic, ça coûte cher. C’est l’argument imparable de tous ceux qui refusent catégoriquement de laisser leur progéniture ou eux-mêmes tenter l’aventure. La question est-elle fondée ?

Information additionnelle

Informations complémentaires

Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodie : Carte pour Arena for the gods

LA CARTE PROTECTUS D’HENRY PEDDLER
Lors de la phase d’équipement, ajoutez la carte Protectus d’Henry Peddler aux autres cartes Sort et mélangez-les.
Procédez comme d’habitude pour le choix du sort ; la carte n’apporte aucune nouvelle règle.
Ce goodie vous est conjointement offert par Iello & Plato magazine.

Vous aimerez peut-être aussi…