Promo !

Plato 51
Novembre 2012

7,08 3,54 TTC

Numéro épuisé
Disponible en téléchargement uniquement (goodie non fourni)
Goodie :
 La carte Mouton noir pour Dungeon fighter

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Plein les mirettes : Star wars X-wing miniatures game ;
    Autoédition : Raclette party ;
    Jeu : Pix : il n’y en a que pour les geeks ! ;
    Réédition : The enigma of Leonardo Quintis ;
    Bizarrerie : Cardinal ;
    Réédition :
     The cube2 ;
    Billet d’humeur :
     Ceci n’est pas un jeu ;
    News JDR : Donjon, Fading suns v3, Podcast Radio rôliste & Convention du Dé Qu’a Dents ;
    Bouquinerie : Livres-jeux : voyage autour du monde & Le p’tit bar des jeux ;
    Bouquinerie : La revue Héros ;
    Déclinaisons : Zooloretto le jeu de dés & Spiel .
  • Jeu Seasons Libellud

    Vivaldi n’aurait pas dit mieux
    Un concerto digne de ce nom ne souffre d’aucune anicroche : un monde onirique enjôleur un brin écolo, des mélodies équilibrées aux rouages bien huilés, des auditeurs conquis, le tout sous la direction d’un maestro : Régis Bonnessée.
  • Plateaux numériques Seasons en ligne sur Board Game Arena

    La surprise assaisonnée du chef !
    Dans la vie, les choses se doivent d’être ordonnées. D’abord le plat, puis le dessert. Après l’effort, le réconfort. Profitons de l’été, ensuite viendra l’automne. En offrant Seasons sur Board Game Arena plus d’un mois avant sa sortie en version « boîte », Libellud surprend en cassant l’enchaînement classique des jeux à succès, n’apparaissant généralement en ligne qu’une fois une certaine renommée acquise en magasin. Profitons de cette occasion pour comparer les deux versions et décortiquer, en compagnie de Régis Bonnessée, cette démarche surprenante.
  • Rencontre Régis Bonnessée, auteur

    Rencontre avec un archimage
    Auteur phare depuis la sortie de Seasons, et éditeur en vue avec Dixit, Régis Bonnessée n’est pas un nouveau venu dans le monde du jeu. Ah, qu’il est loin le temps où l’auteur proposait en téléchargement gratuit son premier jeu : Marchands d’empire (édité en 2004 chez Tilsit sous le nom qu’on lui connaît : Himalaya) ! Aujourd’hui, à la tête de la maison d’édition Libellud, il a accepté de se prêter de bonne grâce au jeu de l’entretien pour Plato. Approchez mesdames et messieurs. Attention : Abracadabra, présentation !
  • Les mots du jeu Le thème dans les jeux de société

    Entre texture et structure
    Qu’un même terme puisse désigner ce qui enrobe vaguement le travail de Stephan Feld dans Les châteaux de Bourgogne en même temps que ce qui est au coeur de projets tels que High Frontier de Phil Eklund ne cesse d’étonner. Cet antagonisme apparent en dit long à la fois sur la place centrale qu’occupe ce concept dans l’univers des jeux de société, l’ampleur de sa signification, mais également sur la difficulté à le cerner. En effet, bien que le mot soit omniprésent, il n’en reste pas moins mystérieux. Sa présence nous est tellement familière qu’il fait partie de ces choses que nous ne pensons plus à interroger, alors que d’autres notions, telles que l’interactivité, alors même qu’elles couvrent un champ moins large et moins fondamental, font l’objet de discussions sans fin.
  • Rencontre Phil Eklund, Sierra Madre Games

    Connaissance du monde
    Un personnage un peu étrange. C’est ainsi, sur un mode relativement mineur, qu’on serait tenté, dans un premier mouvement, de considérer Phil Eklund. Très atypique dans sa manière de concevoir les jeux (la chronique de High frontier dans le numéro 44 en témoigne), de les construire ou de les présenter, il l’est aussi quand il se met en scène comme en témoignent ses interviews ou les photos qu’il nous a fait parvenir. Il prête, ce faisant, le flanc à une vision un peu superficielle de son travail, qui ne s’arrêterait qu’à l’anecdotique, au facétieux. Avec le risque de passer à côté du fond de son propos, qui repose sur une démarche ambitieuse et construite. Ainsi, bien qu’il s’impose d’évidence comme un auteur majeur à questionner quand on s’intéresse à la place du thème dans les jeux de plateau, puisque cette dimension est véritablement au coeur de son travail, c’est presque à regret qu’on lui accorde cette place-là. Car, au-delà de cet aspect, son projet, mené avec obstination, force le respect de par sa cohérence, sa profondeur, et l’inaltérable confiance en soi de son auteur.
  • Jeu Phantom Ludonaute

    La demeure de l’épouvante
    « Je commence à comprendre pourquoi cette maison vous a été cédée à un si bon prix. Il faudra faire plus que la dératiser », commenta la petite Élisabeth en enfournant un scone en bouche. « Que la tête de votre mère pivote à 360° n’est jamais qu’un signe de surmenage. L’emménagement a dû la fatiguer plus que de raison », précisa le chef de famille, absorbé par la lecture de son journal. Les oiseaux gazouillaient et la théière flottait au-dessus de la table du salon ; c’était une journée normale qui commençait chez les Standish.
  • Jeu Stratopolis Gigamic

    Back to basics
    Escape, vous l’aurez compris, est une expérience intense, rapide, et qui peut engendrer une certaine addiction, une envie d’en faire « une petite dernière ».
  • Jeu Vegas Alea

    Quelques grammes de réflexion dans un monde de dés
    Vegas est un jeu étrange à bien des égards. Édité par Alea, réputé pour ses jeux solides destinés à des joueurs exigeants, il n’a rien en commun avec ses aînés niveau complexité ou profondeur stratégique. Pourtant, il est auréolé d’une nomination au Spiel des Jahres 2012. Alors, coup médiatique ou pépite ludique méconnue ? Plongeons dans la fièvre des casinos du Nevada pour en savoir plus.
  • Jeu Convoi Iello

    Mais pas exceptionnel
    Après le jeu de rôles, le jeu de plateau, les figurines, et un premier jeu de cartes avec 51e état en 2010, l’univers postapocalyptique de Neuroshima s’étoffe encore avec Convoi, un duel tactique pour deux mettant aux prises les soldats mobiles de l’Outpost et les lourdes armées robotisées de Moloch sur la route menant à New York. Affrontement légendaire ou anecdotique ?
  • Jeu Spectaculum Oya

    Valeur montante
    Reiner Knizia porte depuis quelques années la réputation d’un auteur multipliant les recyclages. Parmi ses dernières oeuvres, Spectaculum ne déroge pas à la règle : Palmyra, l’un de ses jeux boursiers, et le fameux Traversée du désert, semblent être les parents de ce titre mêlant placement sur un plateau et spéculation financière. Pourtant, s’arrêter à un simple recyclage serait sous-estimer les talents du docteur Knizia, qui délivre là un jeu surprenant. Levons le rideau sur Spectaculum.
  • Rencontre Antoine Bauza, auteur

    Jeux traditionnels & numériques : entre cucurrence & partenariat
    Nul besoin de présenter Antoine Bauza, auteur majeur de ces dernières années et d’un certain jeu de cartes merveilleux déjà entré dans la légende. À l’heure de la multiplication des adaptations numériques de nos jeux favoris, nous avons souhaité recueillir son sentiment sur le croisement de deux mondes qu’il connaît parfaitement de par son parcours professionnel largement influencé par le jeu vidéo.
  • Enfants La chasse aux monstres Le Scorpion Masqué

    Au placard le monstre !
    Peut-on imaginer genre plus éculé que le jeu de mémoire ?
  • Plateaux numériques La chasse aux monstres Snowed in Studios

    Au placard numérique, le monstre !
    La chronique du jeu originel étant disponible ci-contre, attelons-nous maintenant à décortiquer son adaptation sur tablettes et téléphones tactiles.
  • Rencontre Bonne ambiance chez Oldchap Éditions

    Rencontre entre vieux copains
    L’équipe nantaise, composée de Paul-Adrien Tournier, Jean-Baptiste Fremaux et Thomas Luzurier, a commencé son aventure ludique avec sa gamme de la collection Table Rase. On y trouve ainsi, à ce jour, deux titres, Rimtik et Gobb’it, qui, avec leurs visuels singuliers et accrocheurs, sont principalement axés sur des sessions de jeux assez courtes et légères. S’insérer dans un milieu en pleine ébullition comme celui du jeu de société n’est pas de tout repos. Les fameux Old chaps se sont confiés à Plato.
  • Jeu Rimtik Oldchap

    Ara qui rime !
    Premier jeu de la petite équipe nantaise d’Oldchap Éditions, Rimtik annonce directement le ton coloré et détendu de leur première gamme.
  • Jeu Gobb’it Oldchap

    Gare à l’indigestion !
    Dans une île lointaine, les bébêtes qui l’habitent sont loin de faire une indigestion : la chaîne alimentaire qui est la leur suit sa logique naturelle.
  • Jeu CO2 Giochix

    Le fond de l’air est chaud
    Nous consacrions justement dans Plato n°45 un dossier complet à la convocation des enjeux contemporains dans la production ludique. S’il est certes le deuxième effort d’un auteur prometteur, c’est avant tout pour son sujet, dans ce registre, que CO2 a su attirer l’attention. Pour quelle empreinte sur l’écosystème ludique ?
  • Rencontre Vital Lacerda

    Une bouffée d’oxygène ?
    CO2 était l’un des jeux les plus attendus du public « gamer » en amont de la récente cuvée 2012 d’Essen. Son thème, le succès d’estime de son prédécesseur, Vinhos, son éditeur italien connu pour quelques jeux « d’auteur » pointus tels que De Vulgari Eloquentia, avaient alimenté, lentement mais sûrement, un certain « microbuzz » tout au long de l’année. C’est quelques jours avant cet évènement, au plus fort de l’attente fébrile d’une confirmation de cet engouement, que nous avons rencontré son auteur portugais.
  • Bien débuter CO2

    Petit guide énergétique comparatif
    CO2 fait partie de ces jeux complexes et denses qui ne se livrent pas au premier rendez-vous. Au coeur des débats, les cinq types d’énergies qu’il vous propose de développer dissimulent un certain nombre de subtilités. Aborder ici, sur un plan plus technique, une partie des tenants et aboutissants stratégiques du jeu, vous permettra de compléter votre vision du fonctionnement de CO2 et votre avis a priori à son égard.
  • Retour sur Vinhos

    À sortir de cave urgemment
    Une première publication, ça compte forcément. Le souvenir ému de Vital Lacerda laisse s’écouler une goutte d’étonnement : « Même si j’ai toujours cru en ce projet, je ne m’attendais pas à un aussi bon accueil critique, pour un aussi gros jeu ».
  • Enfants Pique plume, Rififi dans la basse-cour ! Zoch & Gigamic

    Se voler dans les plumes à coups de bec
    Dans la basse-cour, les volatiles caquettent fort aujourd’hui, la course au plumage va commencer.
  • Enfants Carole et ses drôles de recettes Asmokids

    Tape et touille dans la cuisine
    Pour réaliser le dessert, munissez-vous d’une cuillère en bois, des différentes recettes ainsi que des cartes Ingrédients.
  • Enfants Foooz Goliath

    Le baby-foot nomade
    Fans de football de table, vous pourrez désormais vous affronter sur des tables de salon, de ping-pong ou à langer, voire même par terre.
  • Enfants Biquette en goguette Haba

    Avez-vous déjà vu un requin rose en tutu sauter en parachute ?
    Chatofant se présente sous la forme d’une petite boîte contenant soixante cartes Animaux colorées, une carte Fex, un pion en bois figurant ledit Fex, renard facétieux de son état, et un petit livret de règles multilingue.
  • Enfants Cache-cache party La Mèche Rebelle

    Bien cachés
    Cache-cache party s’inscrit dans l’esprit didactique et le respect de l’environnement de son éditeur, La Mèche Rebelle.
  • Enfants Mission codée Haba

    Protocole enfantin
    Haba revisite une fois de plus le jeu de mémorisation.
  • Jeux de cartes Histoires de Sticheln

    Qui s’y frotte…
    Loin d’être le meilleur d’entre tous, que ce soit dans la catégorie générale ou dans celle, plus spécialisée, des jeux de cartes, Sticheln possède pourtant suffisamment d’attraits pour valoir le détour. Et assez de singularité pour mériter un petit voyage à travers quelques éléments de son histoire.
  • Plateaux numériques L’intelligence artificielle et les jeux

    Un travail d’orfèvre
    Voir son adversaire déplacer correctement le prévôt ou filtrer son « deck » à coups de Chapelle, quoi de plus normal. Mais quand celui-ci n’est composé que de milliers de lignes de code savamment agencées, la routine laisse parfois la place à l’admiration. Avec l’explosion du marché du jeu mobile, où la pratique en solitaire reste majoritaire, le développement d’intelligences artificielles se rapprochant au mieux des compétences humaines est un défi aussi passionnant que nécessaire. Entre science et patience, examinons l’essence de cette discipline à part.
  • Rencontre Chris Ewington, codito development

    Tendre vers l’humain
    Le Havre, Puerto Rico, Tigre et Euphrate… Codito sait choisir ses portages iOS, au grand bonheur des joueurs. Mais ceux-ci sont exigeants, et au-delà des interfaces graphiques aussi attrayantes qu’ergonomiques, ils attendent également des adversaires virtuels à la hauteur. Savoir jongler au mieux avec les contraintes de performance, de mémoire, de temps, tendre vers l’excellence tout en restant réaliste, voilà un sérieux défi pour les développeurs.
  • Bien débuter Notes stratégiques sur A few acres of snow

    La carte et le territoire
    Pour qui s’est aventuré dans les terres froides et inhospitalières qui bordent Louisbourg ou Winnipeg, une évidence s’impose : le jeu de Martin Wallace produit, que ce soit dans son déroulement, sa durée ou ses issues, une variété de parties à laquelle on n’était plus habitués. Entre enlisement progressif et fin brutale, les erreurs qui guettent le novice sont nombreuses. Pourtant, le jeu semble rétif à une analyse stratégique d’ensemble ; difficile de proposer une conceptualisation qui expliquerait clairement quoi faire de A à Z. Dans le cas présent, nous nous attarderons sur quelques points précis, pas forcément les plus saillants, points qu’il s’agira d’articuler les uns aux autres ainsi qu’à vos propres découvertes.

Information additionnelle

Informations complémentaires

Goodie : Carte Mouton noir pour Dungeon Fighter

Le mouton noir déteste les gagnants, il inflige donc ses dégâts au joueur possédant le plus de points de vie. Cette carte vous est conjointement offerte par Cranio et Plato magazine.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plato 51
Novembre 2012

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…