Plato 55
Avril 2013

7,08 TTC

Goodie : Le plateau des traités pour 1775 : Rébellion

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Extension : Cthulhu fluxx, un Grand Ancien ressurgit ;
    Sortie de table :
     Un jeu de gestion pour de vrai, ou presque ;
    Import : Mimiq, soupe à la grimace ;
    Indiscrétions : Fun Consortium, un nouvel éditeur ;
    Bizarrerie : Fishy fishy fingers ;
    Rencontre : Concours de Boulogne-Billancourt ;
    News JDR :
     Cobra : space adventure, Pocket dungeon & Danger et dragons.
  • En couverture Présentation de la série Naissance de l’Amérique

    Naissance d’une ambition
    Sorti lors du festival de Cannes il y a un an, 1812 : l’invasion du Canada fut l’une des très bonnes surprises de la saison. Publié à l’occasion du centenaire de ce conflit méconnu, le jeu de Beau Beckett et Jeph Stahl, édité par les Américains d’Academy Games et relayé ici par Asyncron, a obtenu un beau succès critique et public. Presque tout de suite, il fut clair qu’il n’était qu’une partie d’un projet plus vaste, intitulé Birth of America series. 1775 : rébellion constitue la dernière avancée en date de cette aventure.
  • Jeu 1775 : rébellion Academy Games & Asyncron

    Acte II
    Mal connue en France, la guerre d’indépendance américaine opposa des forces multiples – colons, Indiens, Allemands, Français, et rebelles américains. Ce conflit, la paire d’auteurs qui était déjà aux commandes de 1812 : l’invasion du Canada il y a un an, nous propose de le revivre, dans un jeu étonnant à la frontière entre les wargames et le jeu de plateau.
  • L’art de N. Nocon & S. Paschal, illustrateur et peintre

    Considérations esthétiques
    Trente-cinq ans et plusieurs milliers de kilomètres séparent les deux illustrateurs qui se sont mis au service de la série Birth of America. Plus qu’une opposition de génération ou de style, ce sont deux histoires et deux conceptions du travail d’illustrateur qui se croisent là.
  • Rencontre Jeph Sthal & Beau Beckett, auteurs

    Passerelles
    Relatifs nouveaux venus de la scène du jeu de société, ce duo d’auteurs canadiens a véritablement émergé cette année avec le projet « Birth of America » / « Naissance de l’Amérique ». D’où viennent-ils ? Comment ont-ils progressivement construit ce projet ? À quel moment ont-ils été découverts par leur éditeur Academy Games, et à quel point le patron, Uwe Eickert, a-t-il remodelé le projet original ? Quelle somme d’influences a pu amener ces trentenaires à produire, en 2012, ce type de jeu ? Leurs réponses donnent un tout autre éclairage au projet.
  • Dossier Il était une fois dans l’Ouest

    De l’histoire à la légende
    La conquête du Far West a cette particularité d’être à la fois la période de l’histoire des États-Unis d’Amérique la plus populaire, tout en étant celle dont la réalité est peut-être la plus floue.
  • Jeu Homesteaders Quined Games

    Here come the homesteaders… unique à miser ?
    Expansionnisme et exploitation des grandes étendues américaines… Paradoxalement, c’est la voie de la compression ludique qu’Homesteaders vous propose d’explorer, via un concentré de gestion et d’enchères, dans un format soigneusement élagué. Moins + moins = plus ?
  • Jeu Desperados Argentum Verlag

    Lonesome cow-boy
    Faire régner la justice est une tâche difficile et ingrate. Alors peut-être préférerez-vous passer du côté hors-la-loi de la barrière ? Mais lorsque retombera la poussière, seul un camp sera victorieux ; sera-ce le vôtre ?
  • Jeu Western Town Whyme

    Du goudron et des cubes
    «Monsieur le Président, nous vous annonçons que notre ville a pu être fondée au pied des Black Hills. Les Sioux semblent agités, d’autant que nous ne sommes pas seuls à nous être installés par ici. Mais nul doute, cher Président, que le dynamisme de mes concitoyens saura vous persuader que notre ville est destinée à devenir la plus importante du Dakota. »
  • Carnet d’auteur L’aventure éditoriale de Western Town

    Périple d’un colon
    Si aujourd’hui Western Town jouit à la fois d’un caractère riche et équilibré, le fait est d’autant plus admirable que sa création, longue et difficile, n’est pas sans rappeler la rude conquête de l’Ouest qu’il raconte. Avec son auteur, Olivier Warnier, nous vous retraçons ici quelques pans de ce périple.
  • Bien débuter Western Town

    Conseils pour pieds tendres
    Les clés de la ville vous sont confiées, et déjà les soucis arrivent : satisfaire ce cher Lincoln, surveiller les Indiens, construire habitations et bâtiments divers pour rendre tout cela accueillant. Quand, en plus, les villes voisines ont tendance à vouloir copier vos idées, difficile parfois de savoir quoi faire.
  • Retour sur La saga Bang!

    The big bang history
    A l’instar de Puerto Rico, Bang ! a fêté l’an dernier son dixième anniversaire. Plato vous propose aujourd’hui de revenir sur cette saga qui aura vu un nombre particulièrement impressionnant d’éditions pour un total de plus de six cent mille exemplaires vendus, en quinze langues différentes.
  • Jeu Revolver 2 White Goblin Games

    Pour quelques dollars de plus ?
    La poussière était à peine retombée sur le sol brûlant de l’Ouest américain, après l’attaque brutale de la banque de Repentance Springs. Et pourtant, la région est sur le point de s’embraser à nouveau… Mark Chaplin, secondé cette fois par Leigh Caple, nous refait le coup du duel au soleil avec Revolver 2, un « standalone » étrangement similaire à l’original sorti en 2011. Nouveau classique en devenir ou hold-up crapuleux ?
  • Jeu Wild fun west NSKN Legendary Games

    Enchères et en mousse
    Dans l’Ouest américain, il n’était pas aisé d’étancher sa soif de lumineuses pépites et de sombres barils.
  • Extension Carson City : gold & guns Quined Games

    Les modulaires de l’Ouest
    Carson City est devenu incontournable pour les amateurs de jeu de gestion à forte interaction, grâce à sa parfaite adéquation entre thématique et mécanique.
  • Preview Deux prototypes de Bruno Cathala

    Du nouveau à l’ouest
    S’il est des auteurs inspirés par le western, Bruno Cathala en fait assurément partie. Il nous a confié, lors d’une pause pendant le festival de Cannes, son affection pour cet univers qui a marqué son enfance : les westerns du mardi soir étaient une tradition familiale. Par ailleurs, dans sa ludothèque idéale, Way out West de M. Wallace et Wyatt Earp / Mort ou vif, de R. Borg et M. Fitzgerald, tiennent une place privilégiée.
  • Jeu Shafausa Helvetia Games

    Helvétions le débat
    Deuxième entrée de la gamme Helvetia Games, Shafausa vient en renfort-caisse pour proposer du lourd, du costaud, des mines et des vampires.
  • Jeu Yam master : travel version Ferti

    Quand le yams rencontre le morpion
    Dans une petite boîte facilement transportable, un plateau de jeu pliable est accompagné de cinq dés ainsi que de vingt-quatre pions.
  • Jeu Like dice Adlung Spiele

    Un jeu de dés avec des cartes ou un jeu de cartes avec des dés ?
    Like dice est sorti pour Essen 2012 dans la gamme des petits jeux de cartes chez Adlung Spiele.
  • Jeu Strike Ravensburger

    Ce sont ceux qui y jouent le plus qui en parlent le moins
    Voilà plusieurs semaines que nous voulions vous présenter Strike. Mais à chaque fois que nous commencions à écrire, une irrépressible envie d’y jouer nous faisait quitter le clavier pour aller « striker ». Alors finalement, nous avons trouvé bien plus pertinent de vous proposer le compte-rendu de l’une de nos parties à quatre joueurs. Ceci s’est passé à Cannes pendant un « off ».
  • Jeu Love letter AEG & Japon Brand

    Seize cartes, quatre prétendants, une seule place
    La reine a été arrêtée pour haute trahison. Sa fille, la princesse Annette, est inconsolable. Vous êtes l’un de ses prétendants et n’aspirez qu’à une chose : lui redonner goût à la vie ! Tel est le pitch, niais à souhait, du dernier-né de Seiji Kanai qui vient nous démontrer une fois encore que le minimalisme n’est pas forcément réducteur.
  • Jeu Fundstücke 2F-Spiele

    On recycle les fonds de tiroirs
    Arpenter les vide-greniers peut s’avérer une activité rentable pour les chineurs du dimanche.
  • Jeu Shinobi / War of clans Right Games

    S’imposer en toute discrétion
    Le Japon au XVIe siècle. Cinq grands clans se disputent la direction du pays.
  • Jeu Betrayal at house on the hill 2e éd. (VO) Avalon Hill (Hasbro)

    Petites trahisons entre amis de la langue de « Tremble-Pique »
    La puissance déductive de Jenny face à notre macabre découverte ne laissait plus aucune place au doute : Jim et Bob ne reviendraient pas plus que nos souvenirs de l’été dernier. C’est alors que jaillit, comme de notre dernière allumette quelques instants plus tôt, l’étincelle salvatrice : et si nous nous séparions en quatre groupes de un ?
  • Jeu Circus Grandioso Racky Spiele

    Envie de piste aux étoiles ?
    Approchez, approchez mesdames et messieurs ! Aujourd’hui, le Cirque Grandioso va vous présenter un incroyable numéro d’acrobatie ; venez admirer la pyramide des animaux !
  • Enfants Camouflanimo Djeco

    Petit jeu de parcours sans dé !
    Un papillon, une grenouille, un escargot et un oiseau se lancent dans une course dans le jardin.
  • Analyse Sur deux conceptions du jeu enfantin

    De chaque côté du Rhin
    A ma gauche, Fetchit ! et sa boîte en forme d’os ; à ma droite Höchste Eisenbahn, une des dernières livraisons Adlung dans le format petit jeu de cartes pour lequel l’éditeur allemand est connu. Deux jeux qui semblent opposés de bout en bout, à tel point qu’on pourrait presque penser que l’un a été réalisé en opposition à l’autre et au style qu’il représente.
  • Jeu Ultrium Azao Games

    Un futur sans pitié
    Dans un futur lointain, les gens s’extasieront devant la violence et les luttes sportives de l’Ultrium, un sport ultrapopulaire gonflé à la testostérone, faisant rapidement penser à un mix entre Blood bowl et Rollerball. Ce genre de sport où tous les coups sont permis, jusqu’à éliminer ses adversaires pour remporter la victoire. Azao Games, éditeur belge tentant une aventure uniquement en impression à la demande, lance le premier jeu de Nicolas Smeers.
  • Rencontre Nicolas Smeers d’Azao Games

    Édition à la demande
    Tout joueur passionné rêve, à un moment ou un autre, de créer son propre jeu, et surtout de le voir édité. Mais alors que les éditeurs sont inondés de demandes, dont peu seront retenues au final, et que certains se rabattent vers d’autres pistes (concours, « kickstarter », etc.), Azao Games propose une nouvelle alternative ; alors, avis aux auteurs en herbe, ces lignes vous sont peut-être destinées.
  • Au fond de l’armoire Junta à travers les âges

    Viva la revolucion !
    Cette année-là, Philippe des Pallières sortait Armada, la prometteuse « conquête de l’oeuf » de Bruno Faidutti se voyait attribuer le Pion d’or de Jeux et Stratégie qui affrétait un train spécial pour le second Festival des Jeux de Cannes, et Kasparov asseyait définitivement son règne sur Karpov. Cette annéelà paraissait en français Junta.
  • Jeu Article 27 Stronghold Games

    Quand l’ONU a les jetons
    L’article 27 de la Charte des Nations Unies confère le droit à un membre du Conseil de Sécurité de mettre son veto a une résolution qu’il trouverait contraire à son intérêt. C’est sur ce pouvoir que repose la mécanique d’Article 27.
  • Jeux de cartes Friese, Faidutti et le barbu

    Tempête sur le tapis
    Sortis à un an d’intervalle, en 2010 et 2011, ces faux jumeaux que sont Le roi des nains et Stich Meister, proposaient chacun une incursion inattendue de leur auteur à l’intérieur du domaine des jeux de cartes traditionnels. Beaucoup n’y virent qu’une distraction mineure entre deux jeux sérieux. Et pourtant…
  • Retour sur Dominion, aujourd’hui

    Entre ombre et ténèbres
    La mise en lumière récente de nouveaux venus tels qu’Ascension ou Arctic scavengers, dernières incarnations en date de l’évolution des principes du « deckbuilding », ne fait que rendre plus criant le désintérêt dans lequel semble tombé désormais le jeu qui avait pourtant « inventé » le mécanisme. Et si, après avoir été probablement un peu surestimé au moment de la sortie de la première boîte, Dominion était peu à peu devenu injustement sous-estimé ?
  • Plateaux numériques L’actu des jeux sur écrans

    Les sorties du mois : Elder sign, omens
    Le mythe de Cthulhu, issu de la plume torturée de H.P. Lovecraft, est une source d’inspiration intarissable, et les jeux s’immergeant dans ce riche univers sont légion.

Information additionnelle

Informations complémentaires

Poids 0.235 kg
Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodie : Plateau des traités pour 1775 : Rébellion

Le plateau des traités renforce l'expérience ludique de 1775 : rébellion (Asyncron). Si vous avez acheté votre exemplaire de Plato en boutique, il se peut que le plateau ne soit pas inclus ; si c'est le cas, veuillez vous adresser poliment au sympathique vendeur pour l'obtenir.
Ce plateau vous est conjointement offert par Asyncron et Plato magazine.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plato 55
Avril 2013

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…