Plato 66
Mai 2014

7,08 TTC

Goodies : Les cartes Diamant pour Rockwell

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Import : Isegrim & Downtown, racky le tour ? ;
    Les jeux, c’est du sérieux :
     Portraits de famille ;
    Platô, le philosophe du jeu : Oui ou nom ! ;
    Remake : One night werewolf, loups-garous japonais ;
    Réédition : Cartagena, la sortie, enfin ! ;
    News JDR : Fading suns v3, Dungeonslayers, Edge Entertainment, Convention : Rôlistiquement vôtre ;
    Bizarrerie : Nowhere to go & Escape quest extension 2, survivre et laisser mourir ;
    Plein les mirettes : Colorku, le sud mis en couleurs ;
    News JCE : La saison des championnats ;
    Plein les mirettes : Tokyo – New York – Paris Express.
  • Dossier Krosmaster arena prend son envol Ankama

    Cinquante millimètres et déjà maître du Krosmoz
    Krosmaster arena, le jeu de plateau développé et édité par Ankama, a su s’attirer les faveurs d’un public très éclectique. Jeunes et moins jeunes, joueurs occasionnels ou confirmés, ils sont nombreux à avoir plongé corps et âme au coeur d’un jeu atypique qui surprend et qui plaît. Et loin de se reposer sur leur succès, ses créateurs sont parvenus à en développer de nombreuses facettes, au point que l’on peut aujourd’hui parler d’une véritable communauté Krosmaster. Qu’est-ce que Krosmaster arena ? Quels en sont ses différents aspects ? Vers quoi tend ce jeu ? Direction le centre de l’arène pour en faire le tour avec ses meilleurs combattants.
  • Bien débuter Krosmaster arena

    Devenez maître du Krosmoz
    Dans Krosmaster arena, il y a des dés. Il y a aussi des figurines toutes mignonnes et des couleurs vives qui attirent l’oeil des enfants. Mais si tous les indicateurs d’un jeu très hasardeux et simpliste sont au vert, les joueurs de tournoi le savent : il ne suffit pas de foncer dans le tas et de faire des jets critiques pour triompher, bien au contraire.
  • Rencontre Jérôme Peschard nous parle de Krosmaster

    Le Krosmaster géant
    Ankama est une boîte créative française qui développe de nombreux produits de loisirs sur différents supports. Livres, BD, films d’animation, tout y passe… y compris, récemment, les jeux de société. Jérôme Peschard dirige la filiale Ankama Products au sein du groupe Ankama ainsi que la direction artistique des produits dérivés, avec, notamment Krosmaster. Ce rôle va du suivi de la conception au développement des produits en interne et figurines, en passant par la fabrication jusqu’à leur mise sur le marché du « retail ». Jérôme se penche avec nous sur quelques ficelles qui agitent Krosmaster arena.
  • Dossier Krosmaster arena : les figurines de la saison 2

    Prêtes à descendre dans l’arène !
    Souffle de renouveau et bouffée d’air frais, la deuxième saison de Krosmaster est porteuse de promesses pour tous les Maîtres du Krosmoz, et plus particulièrement pour les joueurs aguerris qui, certes, se languissent de nouveautés, mais surtout, se plaignent de rencontrer constamment les mêmes équipes dans les parties compétitives. Difficile de déjà se prononcer sur la réussite ou l’échec de l’entreprise, mais certains nouveaux héros ne laisseront pas de marbre les teambuilders de talent. C’est une étape importante pour la survie de Krosmaster, espérons que cette cuvée deviendra un grand cru.
  • Jeu Le désert interdit Cocktail Games

    « Quand t’es dans le désert, depuis trop longtemps »
    Problème du jour : soit un auteur qui a envie de créer la suite d’un jeu à succès, lui-même un ersatz amélioré d’un autre titre qui marche plutôt bien, à quel moment celui-ci se décidera-t-il à tourner la page pour proposer une nouvelle création inédite ? Vous avez une heure…
  • Jeu Opération pharaon Gigamic

    Calculatrice tout en carton pour pharaon bidon
    Même si les chiffres arabes leur étaient encore inconnus, les Égyptiens anciens n’en savaient pas moins compter. Au moins connaissaient-ils le sablier et le stress lié au temps qui passe…
  • Jeu 30 Carats Grosso Modo

    Troc de rocs pour breloques en toc
    Dur, dur, la vie de négociant. Présenter un produit attractif, obtenir le meilleur prix, éviter les requins et plumer les gogos… Imaginez à présent un « trader » devant oeuvrer sans même avoir la moindre idée de la valeur des marchandises qu’il échange ! Voici le défi étrange et original que nous propose 30 carats, le premier jeu de Fabien Chevillon.
  • Jeu SOS Titanic Ludonaute

    Les femmes et les enfants d’abord
    Malgré les efforts désespérés du Concordia (le paquebot, pas le dernier jeu de Mac Gerdts) pour lui ravir la vedette, le naufrage du Titanic reste celui qui vient naturellement à l’esprit dès lors qu’on évoque une catastrophe maritime. Trouver là matière à revisiter un des plus anciens jeux de patience qui soit n’était pas si évident, et pourtant le prolifique duo Cathala /Maublanc y parvient avec un certain talent.
  • Jeu Letnisko (Summer resort) Leonardo Games

    Par ici le zloty
    Diriger un gîte touristique au sud de Varsovie dans les années trente, accueillir les étudiants en goguette et les tuberculeux avides d’air pur et de soleil. Tel est le rêve fou que Letnisko se propose d’exaucer.
  • Jeu Agents secrets Playad Games

    Jeu d’espions
    Soixante-douze cartes, quarante-cinq minutes, douze joueurs, deux agences.
  • Jeu Origin Matagot

    Originalement originel
    Lorsque l’on passe à côté d’une table de jeu où est installé Origin, on ne peut que s’arrêter, attiré comme par magnétisme par ses statuettes de bois érigées sur le plateau. C’est alors une irrésistible envie de les manipuler qui s’empare du joueur qui est en nous. Asseyons-nous !
  • Jeu Piña pirata Iello

    Aventure en règle
    Après Bruno Faidutti et Richard Garfield, c’est au tour de Donald X. Vaccarino de se prêter chez Iello à l’exercice de revisiter un classique du jeu de cartes. Ici, l’auteur de Dominion ou Kingdom builder a associé ses habituelles combinaisons de pouvoirs au jeu du Uno.
  • Jeu Expedition : Northwest passage Matagot

    « Y a tant de vagues, et tant d’idées… »
    Le paradis blanc… ou l’enfer ; c’est selon les surprises d’une expédition polaire. Mais pour un jeu dont la mécanique si bien huilée est autant au service du thème, c’est le nirvana !
  • Jeu Cappuccino Matagot

    Robusta ou arabica ?
    Avant, quand vous commandiez un cappuccino pour quatre, vous passiez pour un fieffé radin incapable d’avoir l’élégance d’offrir à ses amis les consommations qu’exige la bienséance. Mais ça, c’était avant. Avant que Charles Chevallier ne vienne vous proposer une alternative qui ne manquera pas de pimenter vos jeux de mots et autres tentatives de gaudriole spirituelle.
  • Jeu Intrigues à Venise Iello

    Ou l’art du lifting sous un masque vénitien
    Jeu mature à succès des années quatre-vingt cherche jeunes loups pour parties de cache-cache à cinq, sur les bords du Canal Grande. Joueurs pas sérieux s’abstenir.
  • Jeu Heart of crown Flipflops & Japon Brand

    Domignon
    Ce jeu de deckbuilding à l’esthétique manga est un grand succès au Japon, où il a déjà connu trois extensions et une adaptation sur PC. Ses petites princesses sauront-elles vous charmer ?
  • Jeu Crôa ! Origames

    Qui se souvient de Démétan ?
    Le nom d’Igor Polouchine devrait être connu de tout amateur de jeux de société.
  • Jeu Longhorn Blue Orange

    Pour les voleurs de bêtes à cornes !
    Longhorn est un jeu qui se compose de neuf cartons Paysage où l’on place au départ les pions des vaches (les meuh-ples, ou mowples en anglais) qu’il faudra voler.
  • Jeu King & assassins Galakta

    L’angoisse du roi haï
    Dans sa forme et dans son fond, King and assassins ressemble beaucoup à Mr Jack, car c’est aussi un jeu qui marie habilement objectif secret et bluff.
  • Jeu Ginkgopolis : the experts Pearl Games

    La ville de Ginkgopolis prend de l’ampleur
    La ville grandit, attirant des experts en tout genre, suscitant de nouvelles idées et des projets grandioses et nécessitant de nouveaux aménagements pour continuer à prospérer.
  • Jeu Trench Wise Games

    L’art de la tranche
    Trench est un jeu abstrait apparenté aux échecs.
  • Jeu Oss Spiel ou Face

    Au nom du Père
    Priez pour ne pas vous emmêler les pinceaux ! Qui n’a pas eu un jour entre les mains un jeu d’osselets ?
  • Jeu Vikings : warriors of the North Rebel

    Du grog, des femmes, et d’la bière nom d’Odin
    Les petits chevaux sont de retour ! Mais cette fois, ce sont des chefs vikings qui se battent pour la suprématie.
  • Jeu S-Evolution Spiel ou Face

    Une espèce à l’avenir incertain
    En mêlant les mécanismes simples d’un jeu de plis aux contraintes propres aux jeux de civilisation, ce nouveau titre de Spiel-ou-Face nous propose un mélange de gènes aussi audacieux qu’intéressant.
  • Jeu Mauna Kea Huch! & Friends, & Gigamic

    On a vu souvent rejaillir le feu
    Pensiez-vous tout savoir des meeples fuyant une île à cause d’une catastrophe géologique ?
  • Jeu Continental express Bombyx

    Derrière l’écran de fumée
    Il n’y a pas à dire, la gamme des petits jeux en boîte métallique de Bombyx en jette, et Continental express ne déroge pas à la règle.
  • Jeu Nox Huch! & Friends, & Gigamic

    Ou comment crâner sans faire le zombie
    Les morts-vivants ont la cote depuis pas mal de temps maintenant.
  • Jeu String savanna Okazu Brand

    Zoo de ficelle
    Après les trains de String railway, c’est au tour de la savane d’être envahie par les bouts de ficelle de Hisashi Hayashi.
  • Jeu Puzzle battle Éditions RoseBud

    Le jeu est en pièces
    Vous commencez par les bords ? Vous recherchez les coins en priorité ?
  • Jeu Crazy cups Gigamic

    Encore des gobelets ? Oui, mais pour enfants !
    Dernière création d’Haim Shafir, l’homme à la sonnette (déjà utilisée dans Trifouilli ainsi que dans les multiples variantes d’Halli galli, du même éditeur), Crazy cups reprend les mécaniques chères à l’auteur que sont l’observation et la rapidité.
  • Jeu Tous à l’assaut ! Haba

    Tour de meeples
    Cette fois-ci, on ne se fera pas montrer du doigt parce que l’on empile dans son coin les meeples que l’on possède devant soi.
  • Dossier Universalité de la pichenette

    L’art de se faire plaisir avec les doigts
    S’il est bien un genre qui parle au plus grand nombre, c’est assurément la pichenette. Véritable entité du socle commun du plaisir ludique international, cette banale action de propulsion mécanique possède l’élégance et la force de la simplicité. Pas de chichi dans la pichenette, pas de complication superficielle ni de sophistication inaccessible aux esprits simples, ce qui en fait un genre ludique qui satisfait à l’un des grands principes de l’humanité : l’égalité. Pourvoyeur d’un plaisir aussi intense que pérenne, la pichenette traverse les époques et les modes avec la régularité d’un métronome, imperturbable et sûre de son attrait transgénérationnel.
  • Retour sur Daniel Quodbach, roi de la pichenette

    Quand l’utilisation du cortex s’associe à l’adresse de l’index
    Pitch car, appelé Carabande lors de sa première édition en 2003 est aujourd’hui LA représentation du jeu de pichenettes moderne. Le titre de Jean du Poël possède tous les atouts pour plaire : une adaptation arcade de la course de voitures, associée à notre fameuse pichenette. Nombreuses furent les extensions, déclinaisons, notamment avec des morceaux de circuit complémentaires et la version mini.
  • Preview Pitch’n goal

    Le prochain
    Initialement prévu sans plateau, Pitch’n goal ne devient satisfaisant qu’avec l’apparition d’une surface de jeu. Riches de leur travail en partenariat sur Pitch’n dunk, c’est ensemble qu’IF Association et Daniel Quodbach décident de tenter l’aventure footballistique, à quelques mois de la Coupe du monde de football qui aura lieu au Brésil cet été.
  • Preview Pitch in the West

    Wild wild pitch
    Pitch in the West est un prototype de Jean-Yves Monpertuis au titre encore provisoire. Il devrait être édité par Z-Man lors du premier semestre 2015. Primé au festival Ludix en 2011, il bénéficie d’une aide au développement de Forgenext. Jouable de deux à dix, pour une durée de trente à quarante-cinq minutes, il s’agit d’un jeu de pichenettes, logique vu son nom, dans l’univers du Far West. Jusque-là, tout est cohérent.
  • Jeu Schnipp es ! Mücke Spiele

    Quand le minimalisme frappe la pichenette
    Jusque-là épargnée, la pichenette a fini par être rattrapée par la mode du minimalisme avec ce jeu de foot aussi dépouillé qu’addictif.
  • Jeu Ascending empires Z-man Games

    Vers l’infini et au-delà (du plateau de jeu)
    Ascending empires propose à quatre spationautes de se partager la galaxie à grands coups de pichenettes, même si les turbulences de ses espaces infinis en effraieront plus d’un.
  • Preview Essen, the game : Spiel ’13

    Vis ma vie de joueur
    Sont-ce là les seuls à y avoir pensé ? Peut-être pas, mais ce sont les seuls à avoir franchi le cap, ça oui. Essen, the game se présente à nous comme une pure mise en abyme de notre condition de joueur. Pas le petit joueur du dimanche, non (quoique), mais les habitués de la « Messe » allemande annuelle, invités ici à revivre une journée entière dans le plus grand événement ludique d’Europe. Essen, the game ou comment assouvir ses pulsions ludiques en une bonne heure de jeu, et ce, sans bouger de sa chaise.
  • Jeux traditionnels Les mancalas

    L’intemporalité des jeux de semailles
    À des années-lumière de la surproduction actuelle des jeux de société, qu’ils soient très bons ou anecdotiques, il demeure une famille ludique qui trace sa route vers des joueurs qui ne cessent de la (re)découvrir avec délice : les mancalas.
  • Jeux de cartes Les éditions NSV

    De l’ombre à la lumière
    Dans le domaine des jeux de cartes, il existe en Allemagne, à côté des mastodontes Amigo (qui gère Wizard, Bohnanza, 6 qui prend !, Set), Abacusspiele (Hanabi, Coloretto), ou même Ravensburger (Abluxxen, de Kramer et Kiesling), dont les productions sont régulièrement traduites en français, d’autres éditeurs qui mènent leur barque discrètement. Le travail de Nürnberger-Spielkarten-Verlag (ou NSV), une maison qui semble en pleine forme actuellement, n’avait ainsi jamais vraiment traversé le Rhin. Cependant, les derniers choix éditoriaux en date font qu’on va peut-être les considérer autrement désormais.
  • Tendance La folie du micro

    Quand minimalisme rime avec rentabilité
    Depuis plusieurs mois déjà un phénomène intéressant se développe sur les plateformes de financement participatif : celui des microjeux. Il est encore trop tôt pour dire s’il s’agit d’une simple mode ou bien d’un nouveau modèle appelé à s’installer durablement sur le devant de la scène ludique. Quoi qu’il en soit, certains titres affichent des chiffres vertigineux compte tenu de leur contenu.
  • Plateaux numériques L’actu des jeux sur écrans

    Les sorties du mois : Hey, that’s my fish! & Qin
    Voici l’adaptation de Hey, that´s my fish !, plus connu en France sous le nom de Pingouins.
    À jeu peu sexy, application peu attrayante.

Information additionnelle

Informations complémentaires

Poids 0.235 kg
Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodies : Cartes Diamant pour Rockwell

Ces 8 cartes Extraction vous sont conjointement offertes par Sit Down! et Plato magazine.
Durant la mise en place, mélangez chaque carte Diamant dans la pile adéquate.
Lorsqu’une carte Diamant est piochée, le joueur prioritaire ainsi que celui qui a déclenché le forage se partagent un montant d’argent déterminé de la façon suivante : 400 $ multiplié par le chiffre sur le recto de la carte. Celle-ci est alors défaussée et une seconde carte Extraction est piochée afin de procéder au partage habituel des ressources.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plato 66
Mai 2014

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…