Plato 91
Novembre 2016

7,55 TTC

Goodies : 6 cartes Soldats américains pour Les poilus & 1 scénario pour Petits détectives de monstres

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Les jeux, c’est du sérieux : Ich bin ein Essenner, parcours croisés ;
    Lecture : De bellis antiquitatis, un nouveau revenu ;
    Réédition : Canardage, ils en redemandent ;
    Platô, le philosophe du jeu : L’aventurier déraille ;
    Média : Jeu de société, le jeu, à tout prix ;
    News JCE : Warhammer 40 000 conquest, fin de cycle ;
    Agenda : FIJ Cannes 2017, quoi de neuf à Cannes ? ;
    Bizarrerie : Le sac à moustaches, belle frise ! ;
    Jeu : Mots croisés ;
    Dernière minute : Essen 2016, Steal this game.
  • Enfants Les aventuriers du rail : mon premier voyage Days of Wonder

    Le rite initiatique
    Figure de proue du jeu de société moderne, Les aventuriers du rail est l’un des titres les plus proposés aux adultes pour découvrir le jeu de société moderne. C’est aussi bien sûr une référence pour le public familial, vendue à plus de cinq millions d’exemplaires. Mon premier voyage rend accessible ce célèbre jeu de colonisation ferroviaire dès six ans.
  • Jeu Les aventuriers du rail : autour du monde Days of Wonder

    À voile et à vapeur
    Les aventuriers du rail : autour du monde est l’aboutissement d’un processus qui vise à diversifier l’offre du vaisseau amiral de Days of Wonder en multipliant les cartes géographiques possibles ainsi qu’en introduisant régulièrement une dimension plus « stratégique ». Dès les versions Europe (2005) et Marklin (2006), cet argument fut mis en avant, et il n’a cessé depuis de se manifester. Cela est particulièrement accentué cette fois, si bien que certains parlent moins de la thématique mondiale que d’un « Aventuriers du rail pour gros joueurs ». Avec quelle réussite au final ?
  • Rencontre Alan R. Moon, auteur des Aventuriers du rail

    Le plus grand des ferrovipathes
    Double lauréat du Spiel des Jahres avec Elfenland, édité chez Amigo en 1998, et Les aventuriers du rail, paru chez Days of Wonder en 2004, triplement nominé en 2001 avec Das Amulett chez Goldsieber, Capitol chez Schmidt et San Marco Chez Ravensburger, Alan R. Moon a mis du temps à trouver la voie vers le succès depuis son premier jeu Black spy, publié en 1981 chez Avalon Hill, titre inspiré du classique jeu de cartes Hearts. Il revient sur la mise sur rails du best-seller qui a initié la série et sur les wagons qui s’y sont raccrochés.
  • Jeu Les aventuriers du rail : United Kingdom Days of Wonder

    The train is approaching platform 5
    La map collection pour Les aventuriers du rail s’enrichit d’un cinquième opus so British avec ces cartes du Royaume-Uni et de la Pennsylvanie. Marquera-t-il les esprits ou filera-t-il à l’anglaise ?
  • Dossier Mes premiers jeux de grands

    Viens jouer avec nous, junior !
    Classiquement, dès qu’un jeu rencontre du succès, fleurissent autour de lui diverses extensions et versions alternatives, parmi lesquelles de plus en plus d’éditions destinées aux enfants. Appelés parfois « junior », « kids » ou encore « Mon premier… », ces titres visent le joueur adulte dans sa qualité de parent afin de lui permettre de retrouver ces sensations ludiques si agréables dans un cadre plus familial. Le terme de « junior » demeure flou tant l’âge ciblé peut varier.
  • Enfants Petits détectives de monstres La Loutre Rôliste

    Un peu d’imagination
    Depuis deux ans, les Espagnols s’amusent à aider les enfants à retrouver leurs chaussettes, volées par le Monstre De Sous Le Lit. Ils leur montrent aussi que, si l’armoire semble miteuse, c’est à cause du Monstre Des Dents Sales, que l’on peut chasser en se brossant les crocs trois fois par jour pour conserver haleine fraîche et linge propre. Et qu’il vaut mieux féliciter le Monstre Des Fenêtres pour ses dessins effectués sur la buée des carreaux afin d’éviter d’avoir de la boue partout dans la maison.
  • Rencontre Christophe Dénouveaux, éditeur foufou de La Loutre Rôliste

    Frais comme un gardon
    Attention… Indice… en bas de votre paravent. Vous êtes prêts ? Top ! Je suis un éditeur qui vit dans le Morbihan et je me donne un mal de chien pour faire découvrir le jeu de rôles en France. J’ai récemment donné ma langue au chat et mis à disposition des enfants un jeu qui leur permet d’enquêter chez des gens qui pensent avoir autre chose qu’une simple araignée au plafond de leur chambre à coucher. Personne ne sait si je porte un slip kangourou, un boxer ou si je suis tout bêtement à poils sous mes vêtements. Je suis ? Je suis ?
  • Jeu Andor : Chada & Thorn Iello

    Mortelle randonnée
    Après avoir grappillé le Kennerspiel et l’As d’Or en 2013, Michael Menzel reprend les pinceaux tout en confiant les clefs de sa licence à Gerhardt Hecht dans cette version d’Andor spécialement calibrée pour deux joueurs.
  • Extension Shakespeare : backstage Ystari

    Et la loi Toubon ? Elle sent pas bon ?
    La maîtrise de la langue anglaise par William Shakespeare était telle qu’il a fini par se l’approprier et même être considéré comme son créateur. Soit. Mais étaitce une raison suffisante pour ne pas employer le mot « coulisses » au pays de Molière ? Vraiment ? Ô rage, ô désespoir, ô anglicisme ennemi, n’avons-nous tant joué que pour subir cet Ystari ?
  • Jeu Forbidden stars Edge

    Pour la gloire de l’empereur-dieu !
    Que ce soit dans sa version Battle ou 40 000, les différentes races qui cohabitent dans l’univers Warhammer n’ont généralement qu’une seule idée en tête : se mettre sur la tronche à coups de bolt gun, et avec le sourire s’il vous plaît. Après les rééditions successives de Space hulk, Edge a décidé de revisiter l’escarmouche stratégique façon Starcraft chez les Eldars et autres Ultramarines aux hormones. Qui a dit que l’espace était un lieu de calme et de sérénité ?
  • Jeu Kodama Capsicum Games

    Pépinière ludique
    Quand il est question d’analyse tactique, on évoque parfois le terme d’arbre des possibles. Une expression que Kodama a décidé d’explorer au pied de la lettre.
  • Jeu Beyond Baker street Filosofia

    Ça, c’est le bouquet (final) !
    Nous en parlions pas plus tard que dans le dernier édito, la question de l’influence d’un jeu sur un autre est un sujet hautement sensible, pour ne pas dire casse-gueule, qu’il convient d’aborder avec force précautions. Pourquoi en parler ici ? Simplement parce qu’il n’y a entre Beyond Baker street et Hanabi que l’épaisseur d’une mèche (de fusée)…
  • Jeu Aquarium Filosofia

    Un poisson nommé Wanda
    Les poissons exotiques multicolores sont rares. Tous les coups sont donc permis pour s’adjuger les plus beaux spécimens et refourguer aux autres les espèces sans intérêt, quitte à remplacer discrètement un poisson-clown par une ablette !
  • Jeu Dark darker darkest Queen Games

    Les zombies contre-attaquent !
    Le monde est de nouveau envahi par les morts-vivants, et seul le remède du docteur Mortimer, situé dans le laboratoire de sa maison, peut éradiquer ce fléau.
  • Jeu Joraku Moaideas Game Design

    L’art de naguère
    Entre le XVe et le XVIe siècle, le Japon féodal connut une période de turbulences incessantes durant laquelle de nombreux daimyos (puissant s gouverneurs de provinces) marchèrent avec leur armée vers Kyoto.
  • Jeu Chronicle Filosofia

    Une étrange manille
    Trois ans après la sor tie de son hit Love letter, Seiji Kanai voit Filosofia éditer chez nous Chronicle.
  • Jeu Game over Deluxe La Haute Roche

    Try again
    Sorti une première fois en 2012 des planches de la bande dessinée du même nom, le petit barbare de Game over nous revient dans une version Deluxe.
  • Jeu Tortuboom Djeco

    Quand la tortue fait boom !
    Nous vivons dans un monde cruel. De pauvres petites tortues vont ainsi être chassées de leur îlot paradisiaque par une horde de crabes avides de plages de sable blanc.
  • Compte-rendu Brussels Games Festival 2016

    Bruxelles, ma belle
    Pour sa quatrième édition, le Brussels Games Festival (BGF, pour les intimes) peut s’enorgueillir de chiffres ronflants, à commencer par le nombre de visiteurs. Plus de 10 000 personnes ont en effet arpenté les allées de l’événement, soit à peine 3 000 de moins que pour son équivalent parisien, Paris Est Ludique, qui en était à sa sixième édition. Une belle performance pour la petite Belgique, dont le paysage ludique s’enrichit d’année en année. Il faut dire que l’organisation avait mis les petits plats dans les grands : 40 000 m² de surface, 750 tables, 2 000 chaises, 120 tentes, 90 bénévoles, 400 animateurs, 48 éditeurs et distributeurs, 7 boutiques, 23 stands d’animation, 28 associations, 7 ludothèques, 22 tournois, 5 forums et tables rondes, 3 expositions, mais aussi 31 prototypes en compétition pour le prix du public. Une édition très riche, donc, qui a enchanté Bruxelles le temps d’un week-end.
  • Place du marché Pelopia : jouer avec option d’achat

    La ludothèque à crédit ?
    Ah, rouler toute clim à fond dans la dernière berline en vue. Tâter du pied l’accélérateur d’un diesel flambant neuf dans les bouchons histoire de prendre l’air en pleine canicule… Et tout ça grâce au pouvoir magique du leasing ! Consommer à crédit tout en se disant de façon illusoire que oui, bien sûr, je suis libre de stopper la spirale en achetant quand je veux ce que je loue. Mais figurez-vous que ce mode de consommation ne se limite pas qu’aux voitures ou à la high-tech ; notre passion est aussi concernée.
  • Sortie de table Troisième cycle pour la Radio des jeux

    Faire-part de renaissance
    Sans faire de communication outrancière, sans bannière ni campagne de financement participatif, la Radio des jeux est discrètement réapparue pour un nouveau tour de piste. Dans le monde des podcasts et, audelà, au milieu des « médias ludiques spécialisés », le concept a une ancienneté, une spécificité et une légitimité qui confèrent à cette annonce un côté fort enthousiasmant. Les fans de la première heure qui, en 2009, s’étaient laissé séduire par cette manière originale de parler des jeux et qui depuis étaient en manque retiennent leur souffle.
  • Au fond de l’armoire Jeux & Stratégie, épisode 6

    Le jour où la machine triompha de l’homme…
    Hubert le matelot a une tâche lourde : sauver les naufragés qui tombent anarchiquement du paquebot. À gauche, au milieu, à droite, Hubert n’a que trois positions possibles, et le jeune garçon qui le contrôle s’agite sur les deux boutons du jeu pour le faire osciller d’un extrême à l’autre afin de récupérer les petites images chutant de plus en plus vite en fonction du niveau. Hubert et ses deux boutons captivent pourtant durant des heures la clientèle, prête à recommencer mille fois les mêmes mouvements pour gagner quelques points de score et les montrer glorieusement aux copains rageant de devoir à leur tour relever le défi. Ces jeux à cristaux liquides Game and watch apparaissant en 1980 suivent de justesse la sortie des premiers micro-ordinateurs. Et quelle est la première tâche de l’ordinateur quand il apparaît ? Mais… jouer !

Information additionnelle

Informations complémentaires

Poids 0.256 kg
Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodie : Cartes pour Les Poilus

Vous pouvez utiliser les soldats US à la place des soldats français et vous apercevoir que, quel que soit le corps d’armée auquel vous appartenez, l’enfer des tranchées reste le même. Variante John Reese Europe L’un de ces soldats US est particulier, il s’agit de John Reese, dessiné par Djib, qui est un hommage au jazzman James Reese Europe, venu de Boston avec son régiment pour soutenir l’armée française dans les tranchées. Sweet Games vous propose ici une variante spécifique avec ce soldat, librement inspiré d’un personnage qui a réellement existé. John s’engage dans l’armée française à titre personnel dès le début de la guerre. Il rejoint un bataillon français et affronte les épreuves avec ses nouveaux amis. Il est un peu fragile, habitué au climat du Sud américain, mais ses camarades le soutiennent et l’aident à chaque fois qu’ils le peuvent. Inséparable de sa clarinette, John Reese ne rate aucune occasion de faire découvrir cette nouvelle musique qui l’anime et le passionne : le Jazz. Règles spécifiques Un des joueurs prend le personnage de John Reese à la place d’un soldat français. Très frêle, John ne peut supporter plus de deux coups durs, et le troisième lui est fatal. Une fois par partie, il peut, au lieu de révéler sa tuile Soutien, jouer un morceau de Jazz à ses amis. Ravis et ragaillardis, les autres joueurs peuvent alors se défausser d’une de leurs cartes Coup dur ! Ce concert improvisé remplace la phase de soutien, et tous les joueurs reprennent les tuiles Soutien qu’ils avaient jouées.
Ce goodie commémoratif vous est conjointement offert par Sweet Games et Plato magazine.

Goodie : Scénario pour Petits détectives de monstres

Le scénario "Ce qui se cache dans la nuit", initialement publié dans le journal espagnol Nivel 9, vous est conjointement offert par La Loutre Rôliste et Plato magazine. Il se trouve dans les pages du magazine.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plato 91
Novembre 2016

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…