Plato 99
Septembre 2017

7,55 TTC

Goodies : 2 cartes pour Secrets & lieu Artefact pour Not alone

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Jeu : Mots croisés ;
    Extension : T.I.M.E Stories, Expédition Endurance ;
    Extension : I.M.E Stories, Lumen fidei ;
    Déclinaison :
    Bang! le jeu de dés The walking dead ;
    News JCE :
     Horreur à Arkham JCE, Du sang sur l’autel ;
    News : Nouveaux sites internet pour Edge et FFG ;
    Agenda : Festivals automnaux ;
    Réédition : Défizz! ;
    Extension : Alchimistes, Le golem du roi.
  • Jeu Outlive La Boîte de Jeu

    Indead
    Une catastrophe nucléaire a réduit la civilisation à quelques communautés éparses bataillant pour résister à la radioactivité, pour aménager un refuge spacieux et bien équipé et pour réunir les éléments nécessaires à la survie du groupe. Prospérer dans un monde hostile, où les déplacements sont difficiles et les gros bras voisins prompts au racket, n’est pas un jeu d’enfants. Le convoi pour une cité plus sûre qui passera dans six jours et accueillera le clan le plus apte à la survie sera le bienvenu. Chacun a à coeur de prouver qu’il y a sa place plus que les autres.
  • Bien débuter Outlive

    Manuel du survivant sous pression
    Outlive surprend par l’exigence de la gestion de ressources qu’il implique, quand son thème, typique du genre ameritrash, a habitué à des mécaniques plutôt légères. Se rapprochant bien plus de la souplesse d’un Caverna que de la frustration d’un Agricola, ce jeu de survie post-apocalyptique met en jeu des ressources facilement interchangeables, mais dont la collecte doit être mûrement pensée selon la voie stratégique privilégiée. Voici quelques pistes pour mieux survivre.
  • Rencontre Benoît Bannier, de La Boîte de Jeu

    Mise en boîte ludique
    La Boîte de Jeu est l’histoire de trois amis d’enfance qui se sont associés pour franchir une étape dans le partage de leur passion du jeu de société. Timothée Gibelin, Benjamin Carayon et Benoit Bannier s’appuient sur la complémentarité de leurs profils pour proposer à leur public des jeux qui leur correspondent. Un nouvel associé, Mathieu Trystram, les a rejoints en 2015. La Boîte de Jeu est un éditeur qui se projette dans le financement participatif. Après un premier Invazions resté discret, après 10’ to kill en 2015 et Outlive en 2016, leur récent Clash of rage a également connu un joli succès sur la plate-forme Kickstarter.
  • Jeu Archimage Superlude

    Dégeon crawling
    Après une intro longue comme le bras, on vous apprend finalement que vous, grand mage de l’un des points cardinaux, allez devoir affronter vos collègues pour devenir calife à la place du cal… Heu… Prendre la place d’archimage. Alors on retrousse ses manches, on empoigne ses dés, et on part crapahuter dans la tour des arcanes à la recherche de parchemins magique. Et avec le sourire, s’il vous plaît !
  • Jeu La course vers El Dorado Ravensburger

    Le bon moteur pour traverser les Andes à pied
    Troisième nominé du Spiel des Jahres aux côtés de Kingdomino et Magic maze, La course vers El Dorado offre une sympathique promenade plus qu’une course palpitante.
  • Jeu Notre-Dame Ravensburger

    Ravalement de façades
    Avec L’année du dragon, voici un deuxième jeu de Stefan Feld qui revient sur le marché francophone. Initialement parus chez Filosofia, ces titres affichent désormais le pavillon Ravensburger, ou plutôt celui de son studio tourné vers le public averti, Aléa. Ces titres ont longtemps fait la renommée de leur auteur, de par leurs qualités, mais aussi depuis quelques années, de par leur rareté. Entre-temps, Stefan Feld a créé de nombreux autres jeux dont certains sont devenus des incontournables. Ces rééditions sont l’occasion d’une redécouverte empreinte de nostalgie.
  • Jeu L’année du dragon Ravensburger

    Le retour de la frustration made in Feld
    Dix ans après sa première parution, L’année du dragon fait donc son grand retour sur les tables des plus masos d’entre nous. D’où question : la mayonnaise à la sauce soja prend-elle toujours ?
  • Jeu La route des vignes Matagot

    Les raisins de la collecte
    L’heure des vendanges a sonné et la récolte du raisin peut commencer. Arpentez les vignes pour collecter les précieuses grappes et ramenez-les aux villages et aux châteaux. Tours et détours sont autorisés. Hips !
  • Jeu Yéti Matagot

    Say « Freeeze! »
    Tandis que certains préfèrent regarder des documentaires animaliers à la télé bien au chaud chez eux, d’autres s’échinent à parcourir le monde en quête de créatures rares difficilement approchables. Si vous avez fait une croix sur le Dahu et le Père Noël, vous ne vous découragez pas à l’idée de prendre un cliché
    du célèbre Yéti, voire de le filmer dans ses activités quotidiennes si la possibilité se présente.
  • Jeu Fantastic park Blue Orange

    Mon petit poney
    Vous êtes lassés des zoos et autres parcs animaliers ? Lions, girafes et espèces exotiques ne vous font plus rêver ? Ça tombe à pic, Fantastic park vient d’ouvrir ses portes ! Entrez et laissez-vous surprendre.
  • Jeu Super hot Board & Dice

    Esquive séquencée
    Ceux parmi vous quis’intéressent un rien à la scène jeu vidéo indépendant ne seront sans doute pas passés à côté de Super hot. Ce jeu de tir à la première personne des plus atypiques propose de dézinguer tout un tas de vilains méchants dans des décors minimalistes. Sa grande originalité vient du fait que le temps s’écoule proportionnellement à votre vitesse de déplacement, ce qui lui donne bien plus un air de jeu de réflexion que de simples réflexes. Qu’en est-il donc de l’adaptation en jeu de plateau ?
  • Jeu Not alone Geek Attitude Games

    Escape planet
    Après le crash de votre vaisseau, vous explorez la planète Artemia avec votre équipe, en attendant les secours. Immédiatement, vous sentez que vous n’êtes pas seuls. Vous percevez une présence menaçante, un sentiment douloureusement oppressant s’ancre dans votre poitrine : où aller, comment vous cacher ? Vous n’avez pas le choix : vous devez fuir, avant que cette créature ne vous tue en vous assimilant à la biomasse de la planète.
  • Jeu Taverna Geek Attitude Games

    À la Sainte Averne, aucune taverne ne manque à l’appel
    C’est la fête dans tout le royaume, au grand bonheur des taverniers, qui vont pouvoir s’en mettre plein les poches en attirant les clients de passage dans la capitale. Pour y parvenir, certains n’hésiteront pas à se servir de la magie, des notables de la ville, ou d’user de quelques coups bas si nécessaire.
  • Rencontre Étienne Espreman, de Geek Attitude Games

    Projets de GAG
    Geek Attitude Games est né avec l’idée loufoque de trois copains de créer un jeu sur le thème parfaitement geek de la course aux nouveautés ludiques au salon d’Essen. Au-delà du gag et du clin d’oeil entre initiés, Essen the game a su trouver son public, et les trois lascars ont publié ensuite Taverna, puis Not alone, le gros succès d’Essen 2016 pour lequel deux extensions sont en préparation. Étienne Espreman revient sur les origines et les projets de GAG.
  • Jeu 4 Gods Ludically

    Cosmogonie au carré
    S’il y a un auteur qui mérite le qualificatif d’atypique, c’est bien lui. Physique de surfeur très éloigné du cliché habituel du joueur chevronné moyen, à la fois auteur et éditeur, ses diverses créations n’ont finalement en commun que sa paternité tant elles sont éloignées les unes des autres, ludiquement parlant. Alternant les jeux acclamés par la critique (Archipelago, Dungeon twister) ou rapidement passés en arrièreplan (Sarena, Bandes dessinées : le jeu des collectionneurs), ce touche-à-tout revient avec un ovni dont lui seul a le secret : la pose de tuiles en simultané.
  • Rencontre Raf Peeters, de Smart Games

    Auteur de casse-tête
    Raf Peeters est l’auteur attitré des casse-tête SmartGames depuis environ vingt ans. À ce jour, il en a créé plus de soixante. Designer de formation, il ne se limite pas à la conception de ce type de produits. Mais il avoue préférer travailler sur les jouets. Il a notamment collaboré par le passé à d’autres collections pour Smart, comme SmartFrames (des jouets en bois avec des fils et des perles) et SmartMax (jouets de construction magnétique). Il en dit plus sur sa démarche créative.
  • Carnet d’auteur Développement de deux casse-tête

    Des trous et des ponts
    2016, pour SmartGames, c’est surtout une nouvelle image avec un logo modernisé un packaging revu de fond en comble. Raf Peeters et son équipe ont ainsi réfléchi à uniformiser la gamme et à rendre les emballages plus pratiques pour le rangement des jeux après utilisation et plus évocateurs dans les rayons des boutiques, avec des formats similaires et identifiables, ainsi que des images plus nombreuses sur les différentes faces des boîtes. Le tout en privilégiant le carton plutôt que le plastique. Ainsi, pour l’auteur emblématique de la marque, le temps dévolu à la pure création de jeux s’est vu fortement limité. C’est pourquoi il a préféré le consacrer à des projets qui lui plaisent tout particulièrement. Il évoque ainsi sur son blog en néerlandais le processus de développement de Pagodes et de Lièvres et renards. Traduction.
  • Jeu Big bazar Blue Orange

    Attention, Mesdames & Messieurs
    Calme-toi, Michel, les seventies sur les planches, c’est fini ! Chausse bien tes demi-lunes, distribue les cartes et… enlève tes bottines en skaï !
  • Jeu World of Yo-Ho, war of the orchids Iello & Volumique

    Du rhum & des smartphones
    Explorer les mers et découvrir les secrets de l’océan, c’est possible, et si votre bateau tient dans votre poche, c’est encore mieux.
  • Jeu I love brocoli Cocktail Games

    … et j’aime bien les cauliflowers
    Dernier-né des usines à rire en grande communauté, I love brocoli est un party game composé de 46 cartes sur chacune desquelles sont notées six révélations des plus basiques aux plus inavouées.
  • Jeu 75th Gnom street Ankama

    Baston de petite taille
    Des gangs de nains, un trésor caché au fond du jardin ; le décor est planté pour une bagarre de demi-portions.
  • Jeu Microworld Cranio Creations

    Infection cellulaire contrôlée
    Dans la famille « Bonjour-j’ai-un-thème- sorti-de-nulle-part », voici Microworld.
  • Enfants Ramsès Ravensburger

    Taquin pharaon
    Ravensburger réédite Ramsès, qui perd au passage son numéro II, titre classique que l’on croise régulièrement en boutiques spécialisées, voire en grandes surfaces.
  • Enfants Monster ghost Djeco

    Des fantômes à croquer
    Avant de commencer la partie, chaque joueur reçoit un petit plateau qu’il pose devant lui.
  • Rencontre Erwan Berthou, concoureur de fond

    Concours de création de Boulogne-Billancourt
    Le Concours de Boulogne-Billancourt est réputé auprès des auteurs et des éditeurs de jeux. Erwan Berthou est, entre autres fonctions, l’organisateur de cet événement dont le point d’orgue cette année aura lieu les 16 et 17 septembre prochains avec le week-end de présentation des finalistes et la remise des prix aux quatre lauréats. Il dévoile les dessous de concours.
  • Jeu Booo! Blackrock

    Passe-muraille
    En début de partie, il faut agencer le plateau en disposant au hasard les neuf tuiles dans le cadre.
  • Plateaux numériques Race for the galaxy Temple Gate Games

    www.templegategames.com
    Dix ans déjà que le célèbre jeu de Tom Lehmann s’est placé comme incontournable en matière de jeu de développement à base de cartes.
  • Plateaux numériques Onirim Asmodee Digital

    www.asmodee-digital.com/onirim
    Onirim avait déjà conquis nombre de voyageurs avides de s’occuper entre deux avions ou lors de longs voyages en train, son seul défaut tenant dans la nécessité de disposer d’un coin de table pour poser les cartes.
  • Reportage La remise du Spiel des Jahres 2017

    Und der Gewinner ist…
    C’est le 17 juillet dernier qu’ont été révélés les vainqueurs de la plus prestigieuse récompense ludique, le Spiel des Jahres, jeu de l’année allemand. Assistante d’édition pour Sit Down ! et impliquée dans le projet Magic maze, sélectionné dans la catégorie familiale, j’y étais présente. Je profite de l’occasion pour troquer mon habituel stylo rouge de relectrice pour Plato contre la panoplie d’envoyée spéciale au coeur de la cérémonie.

Information additionnelle

Informations complémentaires

Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodie : Cartes pour Secrets

DEUX CARTES POUR SECRETS
Ces deux goodies exclusifs, mettant à l’honneur Bruno Faidutti et Eric M. Lang, vous permettent de remplacer deux cartes par ces deux nouveaux agents charismatiques. Par exemple, enlevez un détective et jouez avec le détective Eric M. Lang ou enlevez un journaliste et jouez avec le journaliste Bruno Faidutti.
Réalisés par la talentueuse Cari, ils pourront aussi vous servir de support de dédicace lorsque vous rencontrerez les auteurs de Secrets sur des salons de jeux !
Ce goodie vous est conjointement offert par Repos Production & Plato magazine.

Goodie : Lieu pour Not Alone

LA CARTE ARTEFACT VERTE POUR NOT ALONE
Cette carte remplace un autre lieu 10 et est principalement destinée aux parties réunissant plus de deux joueurs. Grâce à cet artefact, vous pouvez déplacer un (et un seul) traqué vers un lieu adjacent à celui où il se trouve.
Cet artefact ne permet pas à un même joueur d’appliquer deux pouvoirs durant le même tour. Si vous vous déplacez vous-même, vous ne pouvez donc pas appliquer le pouvoir du lieu où vous arrivez.
Si vous déplacez un traqué ayant déjà appliqué le pouvoir de son lieu ce tour-ci, il ne pourra plus appliquer le pouvoir du lieu où il arrive.
Par contre, si, grâce à cet artefact, vous permettez à un autre traqué d’échapper à un jeton Traque, ce traqué peut immédiatement appliquer le pouvoir du lieu où il arrive.
Ce goodie vous est conjointement offert par Geek Attitude Games & Plato magazine.

Vous aimerez peut-être aussi…