Plato 16
Septembre & octobre 2007

0,00 TTC

Numéro numérique (pdf)
Disponible en téléchargement uniquement

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Billet d’humeur : Statut des jeux de société.
  • Rencontre Johann Rüttinger, tête de pont de Drei Magier Spiele

    Le jeu, c’est la vie idéalisée
    Drei Magier Spiele est l’un des rares éditeurs allemands à résister au mouvement de concentration du secteur. Nous avons rencontré l’un de ses fondateurs, le toujours très actif Johann Rüttinger.
  • Rencontre The Brain, mouette bosseuse

    Le voile se lève
    Des années durant, le public, les joueurs ont cru que le célèbre duo à Sombrero de Repos Prod agissait seul, indépendamment de toute influence. Mais Plato jette un pavé dans la marre en révélant le dessous des cartes : Repos Prod ce n’est pas eux, c’est lui. The Brain a accepté de nous rencontrer afin d’assumer son statut réel.
  • Jeu La fureur de Dracula Ubik & Fantasy Flight Games

    Arthur prit le marteau et le frappa de toutes ses forces
    1898 Le comte Dracula parcourt l’Europe et essaime derrière lui son engeance maléfique. Van Helsing et ses intrépides camarades ont décidé de lui barrer la route et de le faire disparaître une fois pour toute. La seule question est : qui est le chasseur, qui est le gibier ?
  • Jeu Mexican hold’em poker Repos Prod

    Que les puristes ne regardent pas
    Avec le succès rencontré par le Poker, il était inévitable que surgissent des jeux ou extensions utilisant le filon. Le Mexican hold ‘em poker de Repos Prod est au Poker, ce que Tempête sur l’échiquier est aux Échecs : un vent frais.
  • Rencontre Steve Jackson, fondateur et directeur de SJG

    Pour son bon plaisir !
    Ne le confondez pas avec son homonyme anglais, inventeur des Livres dont vous êtes le héros et fondateur de la société Games Workshop. Nous parlons ici de Steve Jackson, l’Américain, créateur de jeux touche-à-tout et fondateur de la société Steve Jackson Games ( SJG ). Depuis bientôt trente ans, SJG s’est imposé sur le marché du jeu américain en développant une large gamme de produits, bien au-delà des seuls jeux de plateau. Pour son directeur, auteur de la récente série de jeux à succès Munchkin, la recette pour réussir consiste à se faire plaisir avant tout ! Serait-ce donc aussi simple que ça ?
  • Jeu Haste bock ? Zoch

    Des moutons à vous rendre chèvre !
    Pas facile la vie dans les pâturages. Les moutons n’en font qu’à leur tête et vos adversaires ne font rien pour vous rendre la vie facile.
  • Jeu Canardage Amigo & Gigamic

    La chasse est ouverte
    À l’approche de l’hiver, les pauvres petits canards sont la proie des vilains chasseurs. Un peu comme à la foire, ces petites bêtes passent dans le champ de vision des tireurs qui ajustent, puis… pan ! Mais ces volatiles usent de toutes les astuces pour échapper au plomb et n’hésitent pas à jouer des coudes, ce qui pour eux est une vraie performance, afin d’en voir plutôt criblé le voisin.
  • Actualité Le Spiel des Jahres fait débat

    Zooloretto divise
    L’année passée déjà, avec Thurn & taxis, la remise du prix Spiel des Jahres avait fait débat. C’est cette fois Zooloretto qui a été récompensé, laissant sur la carreau Arkadia, Le voleur de Bagdad, Thèbes et Yspahan. Au sein de la rédaction, le débat a eu lieu. Extraits choisis.
  • Jeu Zooloretto Abacus Spiele

    Un après-midi au zoo
    Transformer un bon jeu de cartes en un excellent de jeu de plateau, c’est un pari très risqué. Michael Schacht l’a réussi. Récompense : un Spiel des Jahres, rien que ça. Tous les enfants adorent aller au zoo. Et pourtant, bizarrement, ce thème est rarement choisi par les auteurs de jeu. On connaissait Oh zoo le mio, paru il y a deux ou trois ans mais c’est à peu près tout. L’accueil de Zooloretto suscitera peut-être des vocations.
  • Jeu Kragmortha Ubik

    Les larbins du Seigneur des ténèbres
    Dans la bibliothèque de Rigor Mortis, le Seigneur des ténèbres, des gobelins maladroits et stupides tentent de voler des grimoires magiques. Mais le maître des lieux veille au grain et malheur à celui qui croise sa route !
  • Jeu Reversi Ravensburger

    Quand les classiques vous prennent aux tripes
    Né à Londres dans la moitié de 19e siècle, cette alternative au jeu de dames ou aux échecs déchaîne encore et toujours les passions. Décliné sous de multiples formes, Ravensburger nous ressort l’original, avec une toute nouvelle variante pour jouer… en solo.
  • Jeu Munchkin Ubik

    Moi vois, moi tue ; moi parle après
    Sans cesse décliné, Munchkin est de ces petits jeux qui vous collent aux basques et ne vous lachent plus. Un vrai petit incontournable délirant.
  • Extension Le seigneur des anneaux : champs de bataille Ubik

    Une extension à double tranchant
    Voici la troisième extension du jeu coopératif Le seigneur des anneaux !
  • Jeu High score Ravensburger

    Faites exploser les scores !
    Cette petite boîte contient deux dés, quatre planches épaisses effaçables et autant de feutres.
  • Dossier World of Warcraft

    Un cas d’école
    En optant pour un univers médiéval-fantastique, Blizzard ne pouvait pas se tromper. Car depuis qu’un certain J.R.R. Tolkien a défriché le terrain, c’est un raz-de-marée d’orcs, de nains et d’elfes qui ont envahi l’imaginaire collectif. Warcraft, c’est donc du med-fan classique, saupoudré d’un brin de gestion. Rien de bien compliqué en fait, mais terriblement addictif dans les faits.
  • Rencontre Jérémy Stomberg, département marketing de FFG

    Mystères à Wisteria Lane
    Warcraft en jeux de plateau, c’est une idée de Fantasy Fligth Games. Une très bonne idée. En discutant avec Jeremy Stomberg, nous espérions en savoir plus sur ce succès ludique en et hors-ligne. Il lève ici pour nous un coin du voile sur les coulisses d’un véritable hit.
  • Rencontre Marc Taillefer, responsable éditorial auprès de Ubik

    En français dans le texte
    Les francophones non anglophones voient dans Ubik une espèce de messie. Celui qui met à leur portée des jeux qui leur seraient restés interdits, faute de ne pas comprendre l’anglais. En se présentant comme un spécialiste de la traduction de hits US, Ubik permet à des gros (énormes) jeux de qualité d’envahir nos contrées. Et ça fait du bien.
  • Jeu Warcraft the board game Fantasy Flight Games & Ubik

    L’or finit toujours par manquer
    De l’or, du bois, des orcs, des paysans, une ville qui se développe, des ressources qui s’épuisent. Pas de doute, c’est bien du Warcraft, sans octets, mais avec des dés.
  • Jeu World of Warcraft le jeu de plateau Fantasy Flight Games & Ubik

    Un monde à part
    Dans la série limitée des boîtes « bigger than life », World of Warcraft le jeu de plateau occupe une place prépondérante, prise à la force de la réputation de sa version en ligne. Sur la table, WoW semble pourtant perdre de son aspect massivement multijoueur, au profit d’une expérience massivement… solitaire.
  • Jeux traditionnels Surakarta

    Le jeu qui n’existe pas
    Ne vous méprenez pas sur le sens de la phrase précédente qui requiert une petite explication. Ce jeu d’affrontement pour deux joueurs serait originaire d’Indonésie, à un détail près : il y est inconnu là-bas, particulièrement dans sa supposée région d’origine. Alors, véritable jeu traditionnel asiatique ou bien invention occidentale ? Peu importe après tout, découvrons-le et sachons apprécier la petite part de mystère qu’il recèle.
  • Retour sur Rummikub

    Quand les cartes se transforment
    C’est dimanche. Le dessert est terminé. Le café est servi. C’est le moment que choisit mamy pour sortir « son » jeu de société… le Rummikub. Après-midi soporifique en perspective ? Pas si sûr…
  • L’envers du plateau Gladius, Eggertspiele, Z-Man Games

    Portrait de plusieurs éditeurs
    Une fois n’est pas coutume, nous allons vous présenter plusieurs éditeurs, parfois moins connus du grand public, mais également des joueurs passionnés. Un peu d’ouverture vers d’autres horizons !
  • Bien débuter Les princes de Florence

    Conseils princiers
    Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour aborder avec la sérénité qui sied à un Prince vos premières parties de ce chef-d’œuvre de Richard Ulrich et Wolfgang Kramer.
  • Jeu Les princes de Florence Ystari & Quined Games

    Les artistes à l’œuvre
    La Renaissance italienne ne serait pas ce qu’elle est sans tous ces mécènes qui ont soutenu et financé les créations de leurs protégés. Prince de Florence vous met à la place de l’une de ces fortunes bien décidée à se couvrir d’honneur et de gloire en attirant en leur palais les meilleurs de toutes les disciplines.
  • Sortie de table Le jeu de rôles grandeur nature

    Voyez le jeu en grand
    Se retrouver derrière les murailles d’un château fort où deux armées sont sur le point de s’aff ronter en plein Moyen-Âge ? Être plongé dans une forêt luxuriante au milieu de pirates de la pire espèce à la recherche d’un mystérieux trésor amérindien ? Évoluer au milieu de marquis et de comtesses maquillés à outrance pour un bal au siècle des Lumières ? Se promener dans un cadre bucolique au bras d’une demoiselle en crinoline en pleine époque victorienne ? Embarquer dans un train à vapeur pour résoudre une énigme digne d’Agatha Christie ? Ou encore se retrouver dans une galaxie lointaine, très lointaine aux côtés de l’Alliance Rebelle ?
  • Compte-rendu Les Journées Ludiques de Québec

    Un succès monstre
    La bonne humeur était au rendez-vous les 2 et 3 juin derniers, lors de la troisième édition des Journées Ludiques de Québec. Cet événement rassemble chaque année des centaines de joueurs autour de leur passion commune : les jeux de plateau.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plato 16
Septembre & octobre 2007

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…