Plato 68
Juillet & août 2014

7,08 TTC

Goodie : 3 cartes de valeur 0 pour Vendredi 13

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Les jeux, c’est du sérieux : C’est génétique ! ;
    Platô, le philosophe du jeu : Le cas n’abyss ;
    Sous le radar :
     XV, la pichenette aussi se met à la 3D ;
    News JPE : Le trône de fer, le jeu de plateau ;
    Plein les mirettes : Dés dingues, aussi colorés que limités ;
    Extension : Corto, les secrets de Venise ;
    Réédition : Neuroshima hex, mise à jour de conflits ;
    Plein les mirettes : Améliorer ? ;
    News JDR : Casus belli HS1 : chroniques oubliées, BD Offices & humains, The Fumble Zone, Convention Rôle’n troll ;
    En ligne : Ludology, TTA sur BGA.
  • Jeu Abyss Bombyx

    Intrigues en eaux troubles
    Il est des titres qui se font attendre. Chez Bombyx, point de précipitation, on affine. Un vieil adage prétend que plus la période de maturation est longue, plus la mécanique sera corsée. Après Sultaniya, autre jeu de Charles Chevallier, voici donc Abyss, cosigné avec Bruno Cathala, première cocréation de ces auteurs qui surfent sous la vague.
  • Carnet d’auteur Abyss, journal des créateurs

    Création à quatre mains palmées
    Les doubles signatures sont très courantes sur les boîtes de jeux. Charles Chevallier et Bruno Cathala étant des adeptes de la création à plusieurs, soutenant tous deux que leur créativité se voit décuplée lorsque soumise à l’émulation et la critique d’un partenaire, il était évident qu’ils en viendraient à collaborer un jour. Retour à quatre mains sur un développement à deux cerveaux.
  • Rencontre Loïg Hascoët

    Infographiste, un travail en sous-marin
    La boîte du jeu de société est souvent le premier contact entre le joueur et l’objet. Si l’illustration en est l’une des composantes majeures, l’apport de l’infographiste se révèle tout aussi crucial. Le travail de ce professionnel consiste à mettre en valeur celui réalisé par l’illustrateur, de manière à composer un ensemble à la fois beau et lisible qui devra séduire la cible visée. Rencontre avec l’étonnant Loïg Hascoët qui travaille sur cet aspect-là, pour l’éditeur Bombyx.
  • Jeu La route du verre Filosofia

    La roue du verre
    Même si l’autrefois fameuse route du verre, traversant la Bavière, n’est plus ce qu’elle était, elle a légué un important patrimoine historique. Ce nouvel essai du célèbre Uwe Rosenberg vous place à la tête d’une chaîne de production de verre à l’ancienne. Revivez l’apogée de la verrerie allemande dans un concept de gestion de ressources très original.
  • Jeu Time masters Mushroom Games

    Les kékés du deckbuilding
    Time masters nous propose de « jouer avec le temps »… Un loisir que la SNCF impose à ses usagers depuis bien longtemps. À ce petit jeu, voyons qui s’en sort le mieux.
  • Rencontre Nicholas Bodart, de Mushroom Games

    Éditeur, une passion chronophage
    Début mai débarquaient sur nos étals favoris les belles boîtes de Time masters. À l’ombre des joueurs, derrière le carton et les riches illustrations, se cache une aventure humaine, une histoire inoubliable, unique, pour ceux qui ont porté le projet à bout de bras, de l’idée initiale aux palettes de jeux sous cellophane, en passant par le financement Ulule. Nicholas Bodart, Monsieur MushrooM Games, nous emmène aimablement en coulisses…
  • Jeu Tash-Kalar : l’arène des légendes Iello

    Ballets dans l’arène
    Incarnation parfaite de l’éclectisme, le prolifique Vlaada Chvátil a de nouveau pris ses nombreux fans à contrepied en leur proposant, cette fois, un jeu abstrait, tactique et terriblement retors. Chvátil, ou l’art risqué de se remettre constamment en question…
  • Jeu 5 Cornichons 2F-Spiele & Edge

    Ça manque un peu de pickles
    Les jeux de Friedemann Friese attirent toujours l’intérêt et la curiosité. Et cela vaut encore plus pour les jeux de cartes depuis qu’il a créé ce petit bijou qu’est Famiglia, sorti en 2011 en français (l’année d’avant en allemand), un jeu innovant, surprenant et diablement efficace, bref, un petit chef-d’oeuvre pour deux joueurs. On attendait donc beaucoup des sorties 2013, parmi lesquelles ce 5 cornichons, désormais traduit par Edge.
  • Jeu Citrus DLP Games

    Un jeu d’oranges bien frais ?
    Si la vie te donne des citrons, fais de la limonade. Si d’aventure elle ajoute des pamplemousses, des oranges, quelques citrons verts et une étendue désertique parsemée de « finca » hispaniques, on pourra même envisager d’en faire un jeu légèrement acidulé…
  • Jeu Berserk, war of the realms Hobby World & Asmodee

    Brouillard de guerre
    Originaire de Russie, Berserk est un jeu d’affrontement tactique sous forme de cartes à collectionner, traduit en anglais, révisé et proposé dans une boîte auto-suffisante par la grâce de Kickstarter.
  • Jeu Madeira Iello

    Étape sur la route des colonies
    L’action de Madeira prend place à l’époque du développement de l’île de Madère, d’abord exploitée pour son bois, puis le blé pour la subsistance, la canne à sucre pour le commerce et enfin son fameux vin, encore réputé aujourd’hui.
  • Jeu Pax porfiriana Sierra Madre Games

    Il était une fois la révolution
    Mexique, début du vingtième siècle. Porfirio Díaz dirige d’une main de fer le pays dans une ère d’économie prospère, nommée « pax porfiriana ». Mais nombreux sont les riches propriétaires, militaires, révolutionnaires ou hommes politiques à la solde du voisin américain à vouloir destituer le vieux dictateur.
  • Jeu Ici Londres Cocktail Games

    Marianne aime les Ferrero. Je répète : Marianne aime les Ferrero !
    C’est drôle, même pour des jeux à mécanique similaire, les références varient et leur parlent plus ou moins.
  • Jeu Zigzag Elements Editions

    Plus tordu que tordant
    Zigzag est un jeu de cartes en équipes pour quatre à six joueurs (des règles pour deux ou trois sont disponibles sur le site de l’éditeur), dérivé du célèbre Kem’s.
  • Jeu Lincoln se met au vert Jeux Opla

    Cowboy malgré lui…
    Lincoln, créé par la famille Jouvray, est l’une des bandes dessinées franco-belges les plus appréciées de ces dernières années.
  • Jeu Braggart Spiral Galaxy Games

    Brève de comptoir
    Braggart est un jeu de cartes en anglais, aux illustrations naïves, mais amusantes, qui invite deux à six soiffards installés à la taverne du coin à rivaliser de vantardises pour épater la galerie.
  • Jeu Ignis Huch! & Friends

    Eau, feu, air et… feuille ?
    Côté matériel, Huch ! & friends réalise un sans-faute, dans la droite lignée de ses anciens titres de la même catégorie que sont Talat, Hive ou Kamisado.
  • Jeu Battle sheep Blue Orange

    La guerre des moutons
    Sous les verts pâturages et les gros jetons en plastique illustrés de moutons aux expressions déjantées et toutes différentes, se cache la réédition de Splits, un jeu abstrait paru en 2010.
  • Compte-rendu Championnat de France de Hanabi 2014

    Coo… compétitif
    Courant mai, a eu lieu le troisième championnat de France d’Hanabi. Si les premières éditions s’étaient déroulées avec une certaine confidentialité, celle-ci est devenue plus ambitieuse grâce à la co-organisation entre les deux éditeurs, Les XII Singes et Cocktail Games.
  • Bien débuter Hanabi

    Coopéra… rtifice
    Cette compétition est l’occasion de revenir sur Hanabi, jeu de cartes coopératif d’Antoine Bauza qui a fait beaucoup parler de lui il y a quelques mois en se voyant décerner le Spiel des Jahres 2013. Sa particularité est que chaque joueur voit toutes les cartes en jeu sauf les siennes ; à son tour, il doit alors s’appuyer sur les indications reçues et sur sa mémoire pour savoir quelles cartes jouer ou défausser. Ces règles simples dissimulent pourtant une stratégie complexe.
  • Dossier Hans im Glück, trente ans au plus haut niveau

    « Nous gardons les yeux ouverts »
    Depuis des années, une même exigence anime l’éditeur allemand Hans im Glück : proposer des jeux de qualité, bien développés et pourvus d’un matériel agréable. Cela a conduit à en faire une marque solide dans le paysage ludique allemand, avec des jeux régulièrement intéressants, toujours traités avec une remarquable plus-value matérielle. Russian railroads, Bruges, Helios, Carcassonne : moutons et collines, la réédition de Wikinger, celle annoncée de Sankt Petersburg, tous ces projets sortis ou annoncés au cours de la saison 2013 /2014 viennent enfoncer le clou. Malheureusement, ce constat d’une bonne santé apparente se double d’une impression moins rassurante, celle qu’ils ont un peu perdu la « vista » incroyable qui était la leur pendant les années 1990/2000. Malgré les points forts qu’on leur connaît, n’ont-ils pas persévéré dans un créneau familier aux dépens d’une meilleure adaptation au monde qui les entoure ?
  • Jeu Bruges Hans im Glück, Filosofia & Z-Man Games

    Intrigues à Venise (du Nord)
    Aussi joliment décoré et goûteux qu’une pâtisserie de la célèbre ville du Nord, Bruges, fruit de la rencontre d’un auteur talentueux et d’un éditeur qui ne l’est pas moins, nous offre un petit amusement fort digeste. Mais, passé le premier effet très agréable du sucre sur la langue et l’envie d’en reprendre, qu’en reste-t-il ?
  • Jeu Russian railroads Hans im Glück, Filosofia & Z-man Games

    Contre-révolutionnaire
    Et le prix 2014 de la plus belle couverture revient sans conteste à… Russian railroads ! Applaudissements à tout rompre dans la salle où les plus mesquins soulignent qu’il a été doublé par son dauphin, Concordia, pour la nomination au prix Experts. Celui qui fait figure, cette année, de premier de la classe, n’en a cure, ramasse son trophée et continue à tracer sa voie, imperturbable et glacial.
  • Jeu Carcassonne : mers du Sud Filosofia

    Eden Bay
    C’est Carcassonne. Dans les mers du Sud. Voilà, ça vous fera 7,50 € s’il vous plaît !
  • Au fond de l’armoire Le « spin-off » sans suite de Carcassonne

    Fossile ou pépite ?
    Alors que la série à laquelle il appartient ne cesse de se décliner à l’infini, que les rééditions de classiques et de seconds couteaux abondent, y compris chez son éditeur, l’absence de perspectives concrètes concernant ce Carcassonne à la Préhistoire (le responsable d’Hans im Glück le confirme implicitement dans ce numéro…) interroge. Douze ans après, quel est donc son véritable statut ? Vénérable pièce de musée ? Erreur de parcours ? Petite bombe injustement négligée ? Vieillerie surfaite ?
  • Rencontre L’aventure Mon Petit Ludigaume

    Du cercle privé au média généraliste
    Dans le paysage quelque peu monochrome des blogs ludiques, il en est un qui, de par son esthétique et son propos, se distingue clairement de la masse. Mon Petit LudiGaume, loin d’être une simple excroissance du site francophone LudiGaume, s’avère un lieu de repérage, d’information et de commentaire fort intéressant pour les passionnés des jeux pour enfants. La même volonté de proposer quelque chose d’esthétique, fonctionnel et épuré domine, et, cerise sur le gâteau, le coeur du projet suit une ligne éditoriale des plus singulières, comme nous l’explique son instigatrice, Muriel Richard-Dropsy.
  • Enfants Move & twist Beleduc

    Les osselets version 2.0
    Comme leur nom l’indique, les jeux Beleduc ont pour vocation de combiner une approche ludique avec un souci éducatif, le tout visant en général un public plutôt jeune.
  • Enfants Panic cafard Ravensburger

    Cafard master arena
    Panic cafard revisite le jeu du tourniquet, attraction de foire qui consistait à parier sur le trou dans lequel allait rentrer le lapin après avoir arpenté un labyrinthe.
  • Carnet d’auteur Bruxelles 1893, l’extension

    Suite des travaux
    Si l’art de l’architecture qui part d’un terrain nu permet de faire jaillir une construction de l’imagination de son auteur, celui qui rénove et transforme une bâtisse existante n’est fait que de contraintes. De l’esthétique établie par le prédécesseur à la configuration structurelle, c’est la construction maîtresse qui donnera le tempo. Mais un bon architecte sait voir dans ces contraintes des forces sur lesquelles s’appuyer plutôt que des limitations, et pourra donner un nouvel élan à celui qui, autrefois, se suffisait à luimême. C’est le défi que s’est lancé Étienne Espreman, en décidant d’offrir à son jeu, pourtant jeune, une extension digne de ce nom.
  • Jeux de cartes Abluxxen, 6 qui prend !, et les autres

    Kramer, quelques cartes à jouer
    Sa production annuelle de grosses boîtes en carton pleines de bois nous ferait presque oublier que Wolfgang Kramer a par ailleurs largement alimenté, sinon révolutionné, le secteur du jeu de cartes, lâchant à l’occasion quelques petites bombes à fragmentation qui font désormais partie de notre patrimoine. D’ailleurs, alors que nous aurions très bien pu nous contenter en 2014 du jubilé célébrant son jeu le plus fameux dans le registre, il nous revient avec une nouveauté, dans laquelle Ravensburger croit suffisamment pour la lancer sur le marché français ; une de ces petites choses malignes et remarquables dont l’auteur a le secret. Pour l’occasion, il s’est adjoint, une fois de plus, les services de son compère Michael Kiesling. Quelques raisons de tendre l’oreille, donc…
  • Compte-rendu Tokyo Game Market

    2014, un Game Market en demi-teinte ?
    Le premier juin 2014 avait lieu, pour la douzième année consécutive, le Game Market de Tokyo. Après plusieurs déplacements, en raison d’une fréquentation qui ne cesse d’augmenter, il semblerait que le hall du Big Site qui a été envahi par les joueurs, créateurs et éditeurs de jeux de société japonais soit le mieux à même de recevoir cette effervescence ludique.
  • Sortie de table Turtle wushu

    L’art martial des tortues
    On raconte qu’un vieux maître shaolin arpentant les rivages de Hainan croisa, un soir de pleine lune, deux reptiles à carapace qui se livraient un combat sans merci pour protéger leurs oeufs. S’inspirant des Testudines, il créa un nouvel art de combat. Oublié pendant des millénaires, il fut redécouvert il y a peu par des êtres à l’esprit averti, des joueurs…
  • Plateaux numériques BrettspielWelt

    GEIST1862 : « #/#**&!; Faster plz! »
    Pionnier des jeux de société en ligne, le site BrettspielWelt (en français : « Le monde du jeu de société »), bien qu’il continue d’exister, semble sombrer peu à peu dans l’oubli hors d’Allemagne. Les francophones s’y font moins nombreux, la quantité de parties créées semble décliner également. Imaginer sa disparition complète serait plutôt triste : créé il y a plus de quinze ans, il a beaucoup fait pour la propagation de notre loisir préféré et posé les bases du jeu de société en ligne. Avec les vétérans Tric Trac et BoardGameGeek, il fait partie des derniers survivants de cette période utopique des débuts du Web ludique et en porte encore la marque.
  • Plateaux numériques L’actu des jeux sur écrans

    Les sorties du mois : Kahuna & Mr Jack Pocket, correctif
    Kahuna : après s’être baladé chez divers éditeurs, ce jeu de 1998 pose ses valises pour une escale numérique logique au regard de sa belle longévité.
    Mr Jack pocket : juste une mise au point.

Information additionnelle

Informations complémentaires

Poids 0.235 kg
Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodie : 3 cartes pour Vendredi 13

Ce sont des cartes à simplement intégrer au jeu. Elles ont la particularité d'avoir une valeur en jeu de 0, et donc de ne pas faire ramasser une pile au mauvais moment. Pour le reste, elles agissent comme les autres.
Ce goodie vous est offert par Le Scorpion Masqué et Plato magazine.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plato 68
Juillet & août 2014

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…