Plato 78
Juillet & août 2015

7,55 TTC

Goodie : La tuile Les monts Kobayakawa pour Kenjin

Description

Description

  • Tutti frutti Un peu de tout, mais ludique

    Les jeux, c’est du sérieux : Ceci n’est pas un jeu, abondance de biens ne nuit pas. Enfin, j’espère… ;
    News JCE : Android : netrunner, une évolution rapide ;
    Platô, le philosophe du jeu : Mauvaise question ;
    Réédition : Qui paire gagne, le retour de la belle paire ;
    Curiosité : Mölkkards, tempête sur le mölkky.
  • Jeu New York 1901 Blue Orange

    Dans les pas des Aventuriers du rail
    Des tournants, les États-Unis en ont pris beaucoup, mais celui qui s’est amorcé à l’issue de la guerre de Sécession fut particulièrement marqué. Un boom à la fois économique, industriel et démographique sans précédent s’annonçait en ce début de XXe siècle. Et malgré l’immensité des terres disponibles, la population allait se concentrer dans les grandes agglomérations, dont New York. L’extension horizontale arrivant très vite à ses limites, les architectes se mirent alors à regarder le ciel… et à rêver de bâtiments capables de chatouiller les nuages !
  • Rencontre Chénier La Salle

    Le responsable du plan local d’urbanisme
    Il est plutôt rare qu’un premier jeu d’un auteur inconnu attire autant l’attention que New York 1901. Chénier La Salle est québécois, il a quarante-six ans, est père de famille, avocat de formation et diplomate. Lors la création de New York 1901, il était en poste au consulat du Canada à Houston, au Texas. Qui est-il ? Comment a-t-il développé son jeu ? Comment a-t–il attiré l’attention d’un éditeur ? Rencontre.
  • Rencontre Simon Le Minor & Stéphane Maurel de Blue Orange

    Rencontre au sommet du gratte-ciel
    New York 1901 fait l’objet, plusieurs mois avant sa sortie, d’une campagne de lancement hors norme : nombreux exemplaires d’usine envoyés aux médias, aux associations et aux festivals de longue date, jeux de piste architecturaux dans plusieurs grandes villes aux quatre coins du monde… Blue Orange met le paquet et croit visiblement beaucoup en ce jeu. Stéphane Maurel, chargé de projet, et Simon Le Minor, chargé de communication chez Blue Orange, nous expliquent pourquoi.
  • Jeu Kenjin Superlude

    La bataille des quatre armées
    Les éclaireurs sont formels : Superlude investit le Japon médiéval. Préparez vos troupes, il faudra savoir lire le jeu de vos adversaires et vous positionner sur plusieurs champs de bataille pour gagner la guerre.
  • Jeu Dominant species Filosofia

    Mourir ou s’adapter. Recommencer
    Il est des jeux qui vous marquent. Que ce soit par leur thème, leurs mécanismes, le contexte dans lequel vous y avez joué, peu importe finalement, l’essentiel étant cette empreinte qu’ils auront laissée durablement, celle qui fera que vous fixerez l’horizon d’un regard vague quand quelqu’un vous demandera d’en parler. Dominant species est de cette trempe, indubitablement. La question est donc simple : est-il fait pour vous ? Car non, il n’est pas à placer entre toutes les mains, tant s’en faut.
  • Enfants La cigale et la fourmi Purple Brain

    Vous bluffiez ? Eh bien, jouez maintenant !
    Les fourmis ne cessent de fasciner le grand public. Certains auteurs semblent aussi avoir été mordus. Yoann Levet, auteur en 2012 d’un formidable jeu de gestion nommé Myrmes, nous livre ici son second titre, toujours tourné vers l’univers myrmécophile, mais cette fois destiné au plus jeune public. Quoique…
  • Jeu Trains Filosofia

    Symphonie ferroviaire en Dominion
    À force de l’entendre répéter, nos esprits perméables ont fini par accepter de façon pavlovienne le fait qu’un jeu asiatique doit nécessairement être minimaliste et tenir dans un sachet zip. Aussi, lorsque le facétieux Hisashi Ayashi s’amuse à transposer Dominion sur les rails du réseau ferré japonais, pouvait-on s’attendre à un « deckbuilding » réduit à huit cartes et trois jetons. Erreur : non seulement il n’a presque rien ôté au Spiel des Jahres 2009, mais il y a même ajouté un plateau et des cubes en bois.
  • Preview Celestia Blam!

    Ouvrez grand les cieux
    1999. Autant dire la Préhistoire, dans la chronologie du jeu de société contemporain. D’ailleurs, Plato n’existait pas, et l’Internet ludique n’était que balbutiant. C’est pourtant cette année-là qu’est sorti Cloud 9, curieusement peu connu en France, mais devenu depuis une référence dans le registre fun et familial. Et puisque c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures rééditions, le choix de BLAM ! s’est porté sur ce titre à l’occasion de leur première publication.
  • Rencontre avec une bande d’agitateurs

    Dernier avertissement avant le Blam!
    L’édition 2015 du Festival international des jeux de Cannes (FIJ) aura été l’occasion d’observer l’accélération d’un phénomène ludico-fongique étonnant : les nouveaux éditeurs de jeux poussent véritablement comme des champignons. Sur le plan mycologique, la région annécienne est tout à fait indiquée pour la cueillette de chanterelles ou de morilles. Pour ce qui est de l’édition, il a suffi à quatre passionnés impliqués à fond dans la vie ludique de la jolie préfecture de Haute-Savoie de se réunir pour que…. BLAM ! un nouvel éditeur fasse son apparition.
  • Jeu Un monde oublié Red Raven Games & Iello

    Dessine-moi un titan
    Véritable auteur-compositeur-interprète du monde ludique, Ryan Laukat conçoit, illustre et édite seul ses jeux. En creusant un peu, on apprendrait sans doute que c’est également un musicien de talent et un sportif accompli ; nous avons donc décidé de ne pas le rencontrer.
  • Jeu Cacao Filosofia

    La fève du samedi soir
    Des tuiles vertes à assembler et des ouvriers qui s’y installent : cela a un air de Carcassonne, mais les ressemblances s’arrêtent là. Ouvrons une boîte de Cacao pour en découvrir les saveurs.
  • Jeu Orcs orcs orcs Queen Games

    I’m looking for a good fight
    Sorti sans beaucoup de communication pour l’appuyer, comme souvent avec Queen Games, Orcs orcs orcs est un jeu qui a l’aspect d’un coopératif sans pourtant en être un, puisqu’il propose un petit concours d’extermination d’orcs. Prêt à en découdre avec vos petits camarades ?
  • Jeu Unita Helvetia Games

    L’unité, à la force du point
    Troisième jeu dans le monde d’Helvetia, Unita plonge les combattants dans une guerre pour la création du pays. Comment ? Un jeu suisse qui invite à la guerre ? Notre cousin deviendrait-il belliciste ?
  • Jeu Ninja taisen Minimal Games

    Chifougammon
    Les auteurs asiatiques s’y entendent décidément pour mélanger les mécaniques classiques et les marier à un arrière-plan culturel qui leur est propre. Après le coréen Minivilles, qui synthétisait des éléments de Catane et de Dominion, le japonais Ninja taisen pourrait être vu comme un mélange aussi improbable que plaisant entre mythologies locales, chifoumi, dòushòu qí, Double dragon et backgammon. Indigeste ? Pas du tout…
  • Rencontre Frédéric Moyersoen

    Saboteur en série
    N’en déplaise aux esprits chafouins, les trolls et les nains partagent une affinité certaine pour les montagnes. Du coup, quoi de plus normal que de retrouver le papa de Saboteur à Trolls et Légendes, en avril dernier ? Pas tête de pioche pour trois sous, il a accepté de répondre à notre a-pelle. Morceaux (de gravier) choisis.
  • Jeu Saboteur : le duel Gigamic

    Se mettre une mine à deux
    Saboteur est un grand classique du club fermé des jeux qui se prêtent à la pratique en troupeau. Le virage du jeu en solo et à deux, bien que surprenant, amène donc un petit vent de fraîcheur dans l’atmosphère humide de la mine. Explosif ou pétard mouillé ?
  • Jeu Casting In Ludo Veritas & Blue Cocker

    Ça tourne !
    Peu de jeux de société ont abordé l’univers du cinéma ou, du moins, s’en sont servis comme thématique. Blue Cocker, à qui l’on doit le très bon Medieval Academy, s’est associé à In Ludo Veritas, spécialisé dans le jeu d’ambiance pour des groupes nombreux, afin de proposer ce nouveau titre, Casting.
  • Jeu Ricochet robots Abacus Spiele & Oya

    0100011101101 11100100001
    Sorti initialement en 1999 chez Hans im Glück (Rasende Roboter) et Rio Grande Games (Ricochet robot), le jeu phare d’Alex Randolph a su acquérir une certaine notoriété et perdurer dans le temps au fil des différentes rééditions.
  • Bonus 20 variantes pour Ricochet robots

    Pour quelques ricochets de plus
    Ricochet robots se suffit largement à lui-même. Mais comme il est toujours agréable de varier les plaisirs, voici quelques variantes qui vous permettront de pimenter vos parties. Elles furent à l’origine publiées sur le site d’Hans im Glück et traduites en anglais par la communauté sur le site BoardGameGeek. Plato a fait le tri.
  • Jeu Padamelon Autoédition

    Le Gyges pour les nuls
    Comme nous l’évoquions dans le dernier numéro de Plato, l’esprit de Claude Leroy est en perpétuelle recherche de nouveaux mécanismes à même d’améliorer ses jeux antérieurs.
  • Jeu Ugo ! Iello

    Placer sans faux plis
    Ugo ! est la rencontre improbable entre un jeu de plis classique et un autre de développement.
  • Jeu Dice run Kaleidos Games

    Course cycliste sans cyclistes
    Une course rappelant furieusement les compétitions cyclistes, en se servant en tout et pour tout de simples dés colorés, il fallait oser. Alors, maillot jaune ou dé-raillement ?
  • Enfants Jushimatsu Komado & Japon Brand

    Cervelle de moineau
    Après son adaptation très réussie du shôgi pour les enfants (Yokaï no mori en France), Madoka Kitao poursuit sa route en nous proposant un jeu d’alignement simple et raffiné à l’attention des plus jeunes.
  • Jeu Monkey business Piatnik

    Affaires en monnaie de singe
    Ce qu’il y a de bien avec Reiner Knizia, c’est qu’on n’est jamais dépaysé.
  • Jeu Rolling Japan Okazu Brand

    Dés bridés
    Certaines personnes se demandent parfois quels jeux sortir au cours d’un trajet en train ou en avion.
  • Jeu Ars alchimia Manifest Destiny & Japon Brand

    Earth, wind & fire
    Lorsque l’on découvre les principes généraux d’Ars alchimia, on pense rapidement à une réinterprétation, un brin plus fun, du jeu Gueules noires du célèbre duo d’auteurs Kramer & Kiesling, appliqué ici à un univers d’apprentis alchimistes.
  • Jeu El gaucho Argentum Verlag

    On avait dit « Pas de politique ! »
    Ah ! la pampa : ses gauchos, ses bœufs et ses enclos de dés. Vous incarnez un baron du bétail et tentez de constituer les meilleurs troupeaux pour vous enrichir
  • Jeu Chat-pêche ! Logis

    Marre de pêcher des godasses ?
    Chat-pêche ! est un jeu de cartes doté d’illustrations a-do-ra-bles !
  • Jeu Assault on Doomrock Beautiful Disaster Games

    Long is the road
    Assault on Doomrock est un jeu d’aventure coopératif, financé participativement et situé dans un univers humoristique où guerriers sadiques, paladins frustrés et autres mages qui puent doivent parcourir des contrées inhospitalières.
  • Rencontre Catherine Hardy, distributrice d’imaginaire

    ÀÊtre & Marbushka
    Catherine Hardy a été responsable des collections de jouets et jeux dans plusieurs entreprises, marionnettiste, formatrice de ludothécaires. Il y a douze ans, elle a eu envie de monter sa propre structure et de s’affirmer comme créatrice et éditrice. Attachée à l’esthétisme, à l’originalité et au ludique, elle a fondé Àêtre avec la volonté de mettre en avant des jeux et jouets de qualité et avec une forte ouverture à l’imaginaire.
  • Enfants The frog prince Marbushka

    Prince ou crapaud ?
    Une histoire de prince transformé en grenouille est le point de départ de cette variante du Memory.
  • Enfants Bugs Marbushka

    Des insectes plein le verger !
    Quand nous avons reçu Bugs, ce qui nous a immédiatement frappés, c’est son incroyable sens de l’esthétique.
  • Jeu Grand prix Marbushka

    À fond, à fond, à fond !
    Grand prix se présente dans une élégante boîte rectangulaire, plutôt allongée. Ses graphismes au style rétro donnent envie à l’amateur de petite voiture qui sommeille en chaque joueur de découvrir le reste du matériel.
  • Enfants Monster propre Haba

    Les monstres se font enfin épingler
    Après La danse des oeufs de Roberto Fraga, Haba tente de nouveau de nous surprendre avec un titre au nom évocateur de slogans publicitaires des années 1990. C’est de nouveau un auteur français, Rémy Delivorias, qui s’attache à nous faire jouer avec notre corps.
  • Rencontre Rémy Delivorias, maître ès monstres à laver

    L’art de profiter du jeu présent
    C’est au détour d’un passage hebdomadaire en « lavomatic » proche des bureaux de Plato magazine que nous avons rencontré Rémy Delivorias. Le voyant s’affairer devant un sèchelinge monstrueux, nous en avons profité pour lui poser quelques questions histoire de savoir qui se cache derrière Monster propre.
  • Rencontre Philippe Proux

    Je bois, docteur, c’est grave ? Non, surtout si c’est du hêtre
    Il existe des auteurs, éditeurs et autres acteurs du monde du jeu qui sont loin, très loin des projecteurs, des événements de communication savamment orchestrés, et dont les jeux sont au buzz ce que les opposants au régime sont en Corée du Nord : inexistants. Et pourtant, ce sont eux qui constituent l’essentiel du tissu ludique indispensable à une société, ce réseau invisible qui assure la promotion du jeu au sens le plus noble du terme auprès de toutes les couches de la population, avec passion et simplicité. Philippe Proux est l’un d’entre eux, tour à tour médecin, auteur, éditeur, menuisier, entre autres. Rencontre avec le fondateur de Ludarden.
  • Jeu Tonooo Ludarden

    A été préféré à barik
    Dans la famille Ludarden, je demande le jeu de mémoire ! Voici Tonooo, un astucieux jeu de stratégie pour deux à six joueurs.
  • Jeu Totem Ludarden

    Personnellement, c’est l’huître
    Sorti il y a quelques années, Totem est un jeu qui mêle intelligemment les mécanismes de combinaisons et d’empilement à hauteurs imposées.
  • Jeu Nivos Ludarden

    Ni connos
    Nivos est le dernier-né des jeux Ludarden, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est bigrement réussi.
  • Jeu Tasso Ludarden

    Simplement élégant
    Voilà près de dix ans que Tasso trace son chemin de salons en festivals, d’éditeur en éditeur.
  • Jeu Mokadi Ludarden

    Nouveau : maintenant en 3D sans lunettes !
    De nombreux auteurs s’inspirent des grands succès ludiques pour développer leurs projets et proposer des variations intéressantes autour de jeux ancrés dans la culture populaire.
  • Au fond de l’armoire Vous êtes l’as des as

    Avions en papier
    Cette année-là, vous découvriez comment attraper des souris avec une baignoire. Vous pouviez refaire l’histoire de France pour 65 francs en achetant le Livre dont vous êtes le héros Vous êtes de Gaulle. Le système vendu sur disquette Arsène permettait pour la première fois de télécharger sur votre MO5 via le minitel… un jeu ! Cette année-là, vous étiez… L’as des as !

Information additionnelle

Informations complémentaires

Poids 0.240 kg
Distribution

France : Asmodee
Belgique : Megalopole
Reste du monde : Megalopole

Goodie : Tuile Monts Kobayakawa pour Kenjin

La guerre s'étend et gagne de nouveaux territoires… Il vous faudra désormais vous battre pour la maîtrise des monts Kobayakawa. Mise en place : Cette tuile doit être mélangée avec les autres tuiles Champ de bataille à 4 points de victoire, avant le tirage aléatoire des territoires en jeu pour la partie. Effet : Lors de la résolution des combats, après que les capacités spéciales ont été appliquées, l'armée la plus faible sur ce champ de bataille bénéficie d'un bonus de 2 points de puissance. Comme d'habitude, si cela génère une égalité, c'est le joueur qui a le plus de cartes engagées qui l'emporte. Si les deux joueurs ont posé lemême nombre de cartes, personne ne gagne cette bataille et les points de victoire associés.
Ce goodie qui augure d'épiques batailles vous est conjointement offert par Superlude et Plato magazine.

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Plato 78
Juillet & août 2015

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…